C'est à cette période que Daniel O'connell formule pour la première fois l'expression « Home Rule », symbolisant la revendication irlandaise d'autonomie politique et la constitution d'un parlement souverain pour les affaires intérieures de l'île. 1848, le printemps des peuples La révolution est parfois contagieuse. Cela marque la fin du gouvernement provisoire et de la période vraiment révolutionnaire. Il … Les Républicains modérés refusent toutes contaminations des socialistes, leur programme concerne presque la politique. Conclusion L’ordre de Vienne de 1815 est bâti sur la défaite de Napoléon et l’inquiétude face aux idées révolutionnaires. Le “ printemps des peuples ” mentonnais (1847-1861) du point de vue de certains “ quarante-huitards ”: Charles Trenca, Auguste Massa, Charles Faraldo, Charles de Monléon, Joseph de Monléon, Jean-Marie Trenca, Dans la capitale de l’Empire austro-hongrois, la révolte commence le 12 mars. La défaite piémontaise a provoqué une vive réaction antimonarchique dans toute l'Italie. Elle n'a cessé d'être idéalisée après 1815. Soucis de rassurer en France et à l'extérieur, car la résurrection pouvait inquiéter (1792 : 1ère République : terreur 1793-1794 : Robespierre, guillotine). Consécutif aux éléments français et à la propagation dans l'empire autrichien. Histoire : question problématisée. Il portait en lui les idéaux et les espérances de presque un demi-siècle de contestation du système Metternich, et il est indispensable de les identifier pour juger de l'éventuel échec du printemps des peuples. 27 min. 10. Bonjour ! on a d'un côté le nom poétique, et de l'autre le nom précis, limite "mathématique" :o) yaka faire un redirect de l'un vers l'autre et de mentionner les deux noms en intro. La foule surgit sous les fenêtres du roi qui, blême, apparaît au balcon. Charles Albert (roi du Piémont) se voit obliger d'octroyer le statut quo  (mars 1848). “Vous ne tirerez pas sans nous avertir, disaient les gamins. Programme : la liberté et l'égalité des droits politiques se traduit par la revendication du suffrage universel. Forte effervescence patriotique. Il doit s'exiler à Marseille et forme le mouvement « Jeune Italie » (Giovine Italia), mouvement secret pour une République italienne, unitaire, démocratique et chrétienne. 9 septembre 1835 : loi sur la presse qui contraint fortement les moyens de propagande des Républicains. Les salaires baissent. Loi du 31 mai 1850 : loi qui épure le suffrage universel (on enlève  une partie des ouvriers) on passe de 9,6 millions d'électeurs à 6 millions. Giuseppe Verdi : Nabucco (1842), Les Lombards (1843) à la scala de Milan. En guise de conclusion pour la première partie de "1848, le Printemps des Peuples". On égorge le peuple (7)  !” » A Berlin, le 22 mars, la foule amena les cadavres sous les balcons du château royal. de), La Barricade, Publications de la Sorbonne, Paris, 1997. La contestation s’étend, gagne un pays voisin, bientôt tout un continent. Le printemps des peuples semblent donc avoir été une réussite dans un premier temps pour les militants des unités des différentes nations européennes. Le succès de l'Autriche a été facilité par la défection de Pie IX et de Ferdinand II en effet ils ont retiré leurs appui militaire à Charles Albert ainsi les troupes piémontaises ont été défaites à Custoza, juillet 1848. Cependant, les mouvements libéraux et nationaux ne disparaissent pas. La crise touche toute l'Europe. On voit des volontaires lombards et vénitiens rejoindre l'armée piémontaise, on voit quelques éléments de l'armée pontificale  et de l'armée napolitaine rejoindre l'armée piémontaise. Ce mouvement se développe dans les catégories populaires et dans les classes éclairées. Elles s’en remettent aux armées et à « ce remède universel qu’est l’état de siège (3) ». Conclusion. Frédéric Guillaume IV veut une couronne allemande donné par les princes allemands. I) Les origines des révolutions de 1848. Il suscite donc à … Ampère donne la... Koyré utilise ce terme scientifique mais il n'est pas pour autant le seul. Celle-ci doit culminer lors d’un rassemblement à Paris : il est interdit. Quand l'histoire fait dates. C'est la fin de l'esprit fraternel, de l'illusion lyrique. Les organisateurs décident néanmoins de le maintenir et en fixent la date au 22 février. On voulu l’organiser malgré tout, et cela dégénéra, on érigea des barricades et on proclame la république. » Et de se démarquer du précédent révolutionnaire : « La guerre n’est donc pas le principe de la République française, comme elle devint la fatale et glorieuse nécessité en 1792 (2). Sa dimension internationale, dont témoignent les multiples traductions de l’expression, plaide pour son universalité. « Liberté et ordre à la croate l’ont emporté, et leur triomphe a été célébré par des crimes d’incendie, des viols, des pillages, des méfaits indicibles (4) », ironise Karl Marx le 7 novembre. Charles Albert, roi du Piémont Sardaigne a repris les armes contre l'Autriche pour éloigner la perspective d'une Italie Républicaine mais défaite à Novaré, Charles Albert abdique en faveur de son fils Victor Emmanuel II. Le 24  février 1848 : proclamation de la 2nde République, c'est la fin de la monarchie (1000 ans de monarchie). L’insurrection grossit. Le Printemps des peuples est en effet une conséquence directe du congrès de Vienne et de la compression par la Quadruple Alliance et la Sainte-Alliance des aspirations nationales et libérales qui se sont fait jour pendant la Révolution et l’Empire. On craint que la France veuille avoir la rive gauche du Rhin. Il subit deux influences celle du romantisme et celle du socialisme. On continue les barricades joyeusement, d’un air mutin, à vingt pas de la troupe. Pour contourner l’interdiction de réunion et d’association imposée par la monarchie de Juillet, les partisans d’une réforme du suffrage censitaire organisent, depuis juillet 1847, une campagne de banquets où les toasts se transforment en discours politiques. Pacifiste et soucieux de ne pas ressusciter la Sainte-Alliance (1), Lamartine, nouveau ministre des affaires étrangères, fixe rapidement les principes de la politique extérieure républicaine : « La proclamation de la République française n’est un acte d’agression contre aucune forme de gouvernement dans le monde. Ils ont comme principal organe de presse : le National. - le mazzinisme doit son nom à Giuseppe Mazzini. « Barricade » : un mot qui se répand sur tout le continent et se mue en symbole même de l’insurrection (5). A Rome, le mot amour se dit "amor", sauf que si on met les lettres à l'envers, cela donne "roma". En misant sur la Prusse, les patriotes et les libéraux se rallient de fait à la formule d'un état allemand qui exclu l'Autriche : petite Allemagne. Ils ne forment pas un bloc. Des promenades macabres s’improvisaient dans toute l’Europe, à l’exemple de celle du 23 février à Paris : « Dans un chariot attelé d’un cheval blanc, que mène par la bride un ouvrier aux bras nus, cinq cadavres sont rangés avec une horrible symétrie (...). Dans une ville, une étincelle : les barricades du peuple qui exige un changement de régime se dressent contre les fusils de la garde royale. Dans cet esprit, on retrouve une forte imprégnation de la religion. Le peuple doit choisir en toute connaissance de cause. 1848 : le Printemps des peuples en Europe En 1848, des soulèvements populaires embrasent l’Europe : c’est le Printemps des peuples. ». Le 23 avril 1848, élection de la première assemblée constituante ainsi on sort du provisoire. B) Les leçons de la crise pour les mouvements nationaux. ». Loi Falloux : 15 mars 1850, loi sur l'éducation. » Une urgence : rassurer les rois voisins. À Rome, Grégoire XVI … La souveraineté appartient au peuple et non au roi. V.E.R.D.I. Marie de Flavigny raconte le deuxième jour de l’insurrection parisienne : « Dans le quartier des Halles, les femmes offrent des vivres aux soldats, les embrassent en les suppliant d’épargner leurs frères, de ne pas tirer sur leurs maris, sur leurs enfants. On s’apostrophait, on s’embrassait, on riait et on pleurait. La Pologne divisée s’agite. Pour la première fois le Bien que réprimées, ces crises ont souvent été déterminantes pour l'évolution des pays concernés, notamment en Allemagne qui, en dépit de l'échec du traité de Francfort, s'est mise sur la voie de l'unification qui se réalise en 1871. Le 5 décembre 1848, le général Wrangel soumet Berlin à l’état de siège. Ce soutien ne peut être que celui de la France. 3) Durant cette séquence, il a pu être fait l'apprentissage du suffrage universel, apprentissage maintenu. Revendication chartiste 1836-1848, tient son nom de la « charte du peuple » qui veut entre autre le suffrage universel masculin. Le roi fait disperser l’Assemblée et récuse ses promesses. 1815-1830:héritage révolutionnaire. Les formes de gouvernement ont des diversités aussi légitimes que les diversités de caractère, de situation géographique et de développement intellectuel, moral et matériel chez les peuples. Exemple en Prusse, la constitution est maintenu jusqu'en 1918, élargit à toute l'Allemagne. Un nouveau pape : Pie IX (Pio nono), pape de 1846 à 1878 suscite l'espoir. (1er grand pays à avoir fait en 1848, l'expérience du suffrage universel. Conclusion Le printemps des peuples peut être qualifié sans grande difficulté d'échec vis-à-vis des espérances et des attentes des militants nationalistes : l'ensemble des révolutions européennes fut évincé par la force des armées autrichiennes. C'est un mouvement idéaliste au point que Mazzini pense que tous les peuples européens opprimés vont suivre leur exemple et forme ainsi la « Jeune Europe ». Quand arrive la nouvelle du soulèvement de Vienne, le 17 mars, les barricades s’élèvent à Milan. Quelques jours plus tard, Lamartine annonce que la France Républicaine n'entreprendra jamais de guerre de conquête. -création de la commission (du palais) du Luxembourg pour étudier la question ouvrière. C'est ainsi que commence le mythe de Tarpéia, le mythe a une fonction ethnologique qui a pour fonction d'expliquer... Repères biographiques Archimède développe une théorie statique : statis Galilée développe une théorie dynamique, il parle du mouvement du corps. Les Etats Unis l'on fait avant mais ils sont beaucoup moins peuplé). Dans l'Empire d'Autriche, les populations dominées aspirent à l'autonomie, à l'indépendance. Ou dans le cas de la France, empereur. Vengeance ! Trop tard : les participants se rassemblent, accueillis par les fusils. En Prusse, Fréderic Guillaume IV annonce le 18 mars, la formation d'une assemblée et prend la tête de la nation allemande. Exemple en France : au moment du coup d'état, Louis Napoléon Bonaparte a rétablit intégralement le suffrage universel (élection des députés). On voit l'armée prussienne aidait aux rétablissements des monarques allemands. Charles Albert, roi du Piémont Sardaigne, il s'est laissé convaincre de déclarer la guerre à l'Autriche. Dans ce grand brassage social se matérialisait le rêve de la communauté, de la fraternité, de la communion. Paris, Vienne, Berlin, Venise, Rome, Prague… Entre février et mars 1848, les capitales européennes s’embrasent, les peuples se soulèvent contre les régimes en place ; Ouvriers, commerçants, étudiants, debout, drapeaux au vent, sur des barricades. Le tsar Nicolas Ier de Russie prépare déjà la guerre et lance un manifeste : « Pour la justice de Dieu et pour les principes sacrés de l’ordre établi sur les trônes héréditaires. L'Eglise rejette ce parti de juin à la République. En mai 1849, on élit l'assemblée législative, sur 730 députés, il y a 450 monarchistes légitimistes ou orléanistes. Il a écrit de nombreuses lettres à Lucilius qui est son ami pour le conseiller. Faire une Europe des couronnes et de ‘équilibre, accorder des réformes pour éviter les révolutions. Le climat est à l'optimisme. Comme à Paris, les manifestations sont réprimées et les cortèges macabres parcourent les rues. Encore trop tard : face aux manifestants qui fêtent leur victoire, la garde du ministère des affaires étrangères, où réside François Guizot, tire. — Soyez tranquilles, nous n’avons pas d’ordre”, répondaient les soldats (6). A partir de 1832, Louis Napoléon Bonaparte (neveu de Napoléon Ier) tente de prendre le pouvoir  à Strasbourg  (1836) mais c'est un échec, puis à Boulogne (1840) où il est arrêté. Elle traduit en fait, d'un pays à l'autre, des revendications différentes, conséquence de la diversité des cultures politiques et surtout de la nature et de l'influence des couches sociales qui participent à la lutte contre les oligarchies d'Ancien Régime détentrices du pouvoir. Il fait dire le lien très fort entre l'instruction gratuite et obligatoire et le suffrage universel. Guerre qui va stopper le développement international et modifier le commerce international, à cause de la guerre sous-marine. Incapable de se faire entendre, Frédéric-Guillaume se retire en demandant, dit-on, « du repos ! À Prague, l’insurrection est violemment réprimée par l’Empire autrichien. » et « A bas Guizot ! Pour se mettre à l’abri du peuple, elles quittent les capitales, Berlin pour Potsdam, Vienne pour Innsbruck. Dans les rues de Berlin, les appels aux armes retentissent. La troupe tire. 4 novembre 1848 : proclamation de la Constitution de la République et porte  la marque des journées de Juin (famille, travail, propriété, ordre public sont posés comme des bases de la République). Opposition peu militante. Partout en Europe, on voit les mêmes scènes : défilés, chants révolutionnaires, slogans libérateurs ou rageurs, pétitions, adresses, conversations improvisées dans les quartiers ou derrière les barricades. Ils tirent également une leçon, les libéraux allemands acceptent de se rallier à la Prusse (état autoritaire) mais la solution prussienne apparait comme la seule pouvoir permettre l'unité allemande. Les rassemblements populaires sont dispersés, mais se reforment le jour suivant. Le roi dut s’incliner sur les dépouilles ; la reine eut un malaise. 1848 : le « Printemps des peuples » En 1848, une nouvelle vague révolutionnaire a lieu. L'essentiel. Recorded with ScreenCastify (https://www.screencastify.com), the screen video recorder for Chrome. Notion vaste et multiforme, celle-ci recouvre tout autant le patriotisme au sein de pays occupés — comme la Pologne démembrée ou l’Italie du Nord — que les revendications unitaires des pays allemands, ou encore l’aspiration à l’indépendance de peuples soumis — comme en Hongrie, sous tutelle autrichienne. De plus, la prise de conscience des peuples conduira à l’éveil des nationalités dans l’Europe balkanique qui mettra le feu aux poudres à la veille du premier conflit mondial. 1848 est un échec pour le mouvement national en Italie, et en Allemagne. Les ateliers nationaux sont des affaires couteuses. Les troupes croates du colonel Jallanich entrent dans Vienne. Un gouvernement est improvisé car la crise révolutionnaire a surpris tout le monde. Les grandes figures du Printemps des peuples, Kossuth, Manin et Mazzini, s’exilent. Devant l’ampleur du soulèvement, Frédéric-Guillaume annonce de nouvelles concessions, dont une Constitution démocratique. 13 mars 1848 : révolution à Vienne, Metternich est écarté du pouvoir. Bombardement de Prague, 1848, lithographie, 33,6 x 45,8 cm, Wien Museum, Vienne. Les paysans et les ouvriers ne sont pas les seuls à être touchés : la bourgeoisie d'affaires : faillite industrielle et faillite bancaire dues aux difficultés du secteur des chemins de fer : la « railway mania » = éclatement de la bulle financière, A) La radicalisation du processus révolutionnaire. Dès le lendemain, il accorde la liberté de la presse et convoque une Diète. C'est en ce sens qu'on a parlé d'un « printemps des peuples ». A Naples, le roi Ferdinand II accorde une constitution  au royaume des Deux-Siciles. » (le président du conseil des ministres). Cet article interroge la place et la signification de l’expression « Printemps des peuples » dans l’historiographie des révolutions de 1848. Elle exprime aussi les revendications des populations urbaines pour la liberté de la presse et la mise en place de Constitutions démocratiques. Les monarchies utilisent aussi les haines nationalistes, comme en Pologne où les minorités allemande et juive sont dressées contre les populations polonaises. Le suffrage universel suppose l'instruction universelle. Le Royaume-Uni a été le premier pays gagné au libéralisme politique dès la fin du XVIIème siècle.