Toujours selon Plutarque, elle aurait eu, ici, une fonction cathartique, les pythagoriciens employant les accords de la lyre, avant de s’endormir, pour, je cite, « équilibrer les esprits et exorciser les passions les troublant ». 33Comme nous le voyons, parce qu’il faut encourager et développer les vertus viriles de la fermeté et du courage, l’éducation doit proscrire les musiques plaintives. Mais non content de policer musique et poésie, Platon, soulignons-le même si le fait n’intéresse guère l’objet précis de notre propos, entend exclure de la Cité les artisans fabriquant les instruments à cordes nombreuses, les condamnant, comme on le dirait de nos jours, au statut de « chômeurs sans droit » puisque, écrit-il, « nous n’aurons pas à les entretenir » [20]. Ils ont eu à réfléchir sur les enjeux de la connaissance, Paton Et l’on ajoutera même que c’est une bien étrange république que celle de Platon, qui proclame que la fin justifie tous les moyens. 14 Le problème, selon Platon, comme nous allons le voir, est que ces deux facteurs formateurs doivent coexister convenablement et harmonieusement pour être à même de façonner l’homme dans la vertu. Dans un sens plus large, on retrouve le terme liberté dans des expressions comme : on lui laisse peu de liberté, ou trop de liberté ; disposer d'heures de liberté ; avoir, quelles sont les lois guidant la nature humaine ? Éléments de réponse pour l’activité d’apprentissage du module 1 Au Ve siècle av. Socrate lui affirme que nous pouvons apprendre la vérité que lorsque nous serons proche de mourir. Finalités et buts de l’éducation. Car au fur et à mesure que la cité s’accroît, les fonctions deviennent plus nombreuses, plus compliquées. 19Chez le fondateur de l’Académie, cette notion est polysémique car elle désigne deux objets distincts. Fruit de leur régime politique qu’est la démocratie, cette crise a prit de l’ampleur par l’essor de l’écriture, par le développement des sciences et de la philosophie ainsi que par certains conflits… Dispensé par un précepteur (sans rapport de force ni d’éducation au collège) : 7L’action de l’État parfait est chez Platon éducative. L’éducation à l’épreuve de la nature. « Il y a donc dans l’âme, écrit Platon, les mêmes parties et en même quantité que dans la Cité » [9]. On devra pourtant admettre, n’en déplaise aux lecteurs pressés, qu’à moins de négliger les textes eux-mêmes, le souci de Platon, s’il est à bien des égards métaphysique, n’en reste pas moins pour autant politique. J.-C. [1]) est un philosophe grec, contemporain de la démocratie athénienne et des sophistes, qu'il critiqua vigoureusement.Il reprit le travail philosophique de certains de ses prédécesseurs, notamment Socrate, Parménide, … Sur le plan institutionnel 3. Aussi est-il nécessaire de bannir de l’éducation des enfants certaines fables tout juste bonnes à les effrayer et à faire pleurer leurs nourrices. Avant d’expliciter cette distinction, quelques précisions touchant le mot lui-même. CONCEPTION PLATONNICIENNE Le fondement économique de la cité. Un État juste éduque à la vertu. 8On ne s’étonnera donc pas que la nature joue un rôle déterminant dans l’éducation. {draw:frame} Mais la mise à jour de la tension irréductible qui lie l’individu à la Cité s’arrogeant le droit, pour se sauver, de limiter les libertés, est-elle bien, à l’aune de l’histoire de la pensée politique, tellement outrancière ? 12Pour déterminer à quelles conditions celle-ci est possible, il faut se souvenir que la cité naît de la nécessité de satisfaire les besoins vitaux [8]. Sur le plan politique Le problème qui se pose à Platon est donc celui de la fondation du savoir ; on peut le formuler ainsi : l'intelligence que nous avons des choses doit avoir une origine non sensible, sans quoi toute pensée serait nécessairement fausse. aperçu du corrigé : La liberté est-elle absence de contrainte ? Distribution électronique Cairn.info pour Vrin © Vrin. LES INFLUENCES SUR LE SYSTEME EDUCATIF SENEGALAIS Par où l’on verra aisément que nul homme ne pourra être éduqué à la philosophie « s’il n’est pas naturellement doué de mémoire, de facilité à apprendre, de grandeur d’âme, de grâce, et s’il n’est ami et allié de la vérité, de la justice, de la bravoure, de la tempérance » [3]. D’abord, les paroles de la succession desquelles naît le texte poétique. Or, on sait que, pour Platon, la justice dans la cité est concomitante à celle au sein de l'individu. Mousa signifie « muse » mais aussi « science », « chant », « parole », hè mousikè ne désignant pas d’abord l’art strictement musical mais l’ensemble des arts présidés par les muses. 5Nous répondrons assez rapidement à la première question, tant le risque de surprendre les lecteurs de Platon nous semble faible. En outre, Platon croyait que les intérêts de l’État sont mieux préservés si les enfants sont élevés et éduqués par la société dans son ensemble, plutôt que par leurs parents biologiques. La censure n’est-elle, chez lui, que le « point d’aveuglement » d’un catéchisme prétendument républicain et, de fait, l’expression d’un authentique totalitarisme ? 9Pour autant, l’exaltation de la valeur unique que constitue, pour l’homme, une nature excellente, n’entraîne nullement une dépréciation de l’instruction et du rôle de l’éducation, ces dernières constituant un apport décisif pour la formation des futurs gardiens de la Cité. Son auteur, qui est professeur à l’université des sciences humaines de Strasbourg, a publié de nombreux livres consacré à des philosophes qui furent aussi des « éducateurs » (Kant, Nietzsche, Alain) et à des thèmes relatifs à des questions « éducatives » (L’éducation selon … 3. Dans l'histoire des utopies, La République de Platon est un ouvrage fondateur : le philosophe grec du IV e siècle avant Jésus-Christ présente dans son dialogue la réflexion qui préside à la construction d'une cité imaginaire parfaite. II/ Le statut de la femme après Platon : de l’oubli des conceptions platoniciennes à l’explosion du féminisme Ainsi s’accordera-t-on seulement sur le fait que si l’eurythmie est gracieuse et l’arythmie disgracieuse, ce sera à l’eurythmie seule qu’il conviendra de sensibiliser et d’éduquer les enfants dans la mesure où elle seule peut être considérée comme le produit de la simplicité du caractère [22], simplicité elle-même faite de la bonté et de la beauté que recherchent, précisément, les bons jeunes gens. Table des matières La musique aurait ici une vertu pédagogique et une fonction supplétive qui consisterait à rendre possible un jugement que la raison ne peut encore valider. 1La République, telle que nous pourrions nous la représenter derrière les murailles plausibles d’une quelconque cité grecque, devrait, bien sûr, être bâtie de pierres. 27Mais si la politique éducative préconisée par Platon prétend fonder la légitimité de l’exercice d’une censure littéraire et religieuse, l’éducation musicale, dans ce programme, n’est pas en reste. leducation ont toujours été trois grands sujets importants et profondément étudies par les philosophes de toutes les époques. L'approche économique contemporaine de l'éducation s'est développée à partir de la fin des années 1950 avec les travaux de Theodore Schultz (Prix Nobel 1979, Gary Becker (Prix Nobel 1992) et Jacob Mincer qui ont fondé la théorie du capital humain. J. Une conception aristotélicienne fidèle à la pensée classique grecque Nous ne devrons pas les rechercher variés, écrit Platon [21], mais discerner ceux qui expriment une vie réglée et courageuse. It is filled with translated abstracts and articles from key French-language journals. 2. Platon défend l’idée selon laquelle les dirigeants doivent être des sages ; ceux qui consacrent leur vie à la politique doivent être d’authentiques philosophes. J.-C., mort en 348-347 av. La cité a besoin de soldats et de gardiens capables de la diriger. I.1 Plan d’éducation chez Platon Ainsi la reconnaissance de l’apport décisif de la nature de l’homme, en ce qui concerne la formation de sa personnalité et son éducation, a pour conséquence que la solution du problème politique, dans lequel s’inscrit la question éducative, est nécessairement liée à la nature de l’homme : « la nature a fait les uns pour s’attacher à la philosophie et commander…et les autres pour s’abstenir de philosopher et obéir à celui qui gouverne » [4]. De fait, la reconnaissance de l’apport décisif, cette fois, de l’éducation a pour conséquence bien concevable la mise en relief de sa valeur unique en ce qui concerne la solution du problème politique. En effet, lorsque Platon entend réformer l’éducation, et plus particulièrement l’enseignement de la musique, c’est aussi bien dans le premier que dans le second sens de la musique qu’il préconise de le faire. Sa doctrine sur l'education est dérivée de ses théories sur la nature humaine, sur l'Etat et sur la vertu ; celles-ci à leur tour dérivent de sa doctrine générale sur la nature … Car la nature seule, ou l’éducation seule, ou même les deux ensemble mais sans harmonie, seraient tout aussi vaines, sinon nuisibles, pour la formation morale des gardiens de la Cité [1]. Elle a donc une finalité métaphysique en ce sens précis. Montaigne se montre plus sensible à la personnalité propre de l'enfant, selon lui l'éducation doit viser à "faire plutôt la tête bien faite que bien pleine"; il propose surtout d'éveiller l'esprit de l'élève, de créer en lui le goût et les dispositions pour apprendre afin qu'il puisse penser librement. Examinons cela de plus près. Aussi est-ce bien sur cette constatation anthropologique qu’est fondé, dans l’État juste, le souci de la nature de l’homme la meilleure et, surtout, de son éducation la plus parfaite. 1. Au livre II de La République, Platon attribue la naissance de la cité au besoin (Khreia) des hommes de s'associer pour produire et à la nécessité de recourir à une division des tâches [9].Ainsi la cité naît-elle de l'économie. 18En son sens le plus strict, l’harmonie est la juste proportion d’un tout dont les parties s’accordent convenablement. Auteur de nombreux articles de philosophie et de plusieurs ouvrages de Culture générale, il collabore régulièrement à la revue. Comment tel ou tel sophiste incapable de définir l’idéal d’une Cité parfaite pourrait-il bien la gouverner et y préserver la justice ? Pour les Grecs an temps de Platon, la liberté consiste à jouir du statut de citoyen libre dans la Cité (polis). II.1 Plan d’éducation chez Aristote D’où, bien sûr, la surdétermination de la question éducative puisque, l’État ne valant que ce que valent ses fonctionnaires, il apparaîtra légitime, aux yeux de Platon, d’organiser l’éducation de telle sorte que celle-ci puisse produire les meilleurs agents de l’État. Les mythes sont menteurs, mauvais et laids. Selon Olivier Reboul, la première finalité de l’éducation consiste à faciliter « l’épanouissement de l’enfant. Si l’homme est dépendant de l’éducation, c’est bien parce que l’on doit à l’éducation ce qu’il y a de, Politique de confidentialité - Californie (USA). Il semblerait même [17] que certains médecins revendiquaient le statut de musicothérapeutes. Sont particulièrement visés [13] Homère et Hésiode qui dépeignent des dieux haineux, se faisant la guerre, se cocufiant. Ensuite, l’harmonie qui naît de la succession des sons. A) Selon la conception de l’éducation que critique ici Platon, l’éducation consisterait donc à remplir l’âme de connaissances. Ces trois classes représentent finalement les trois fonctions fondamentales du Politique: production, sécurité et gouvernance. 38Pour autant, Platon tente-t-il de faire illusion ? Car la réflexion du philosophe est gouvernée par une exigence éthique, celle de la justice. La réponse à cette dernière question ne peut être donnée aussi rapidement que la précédente, et en un sens, elle constitue un des principaux enjeux de la présente enquête. Distinction entre deux rapports au savoir 2.1.2. 37Est-il dès lors très surprenant que notre époque démocratique ait été si souvent tentée de « brûler » Platon, l’accusant de donner caution aux pires abus de pouvoir, voire même au Monstre totalitaire ? En d’autres termes, s’il est clair que l’État platonicien est bien celui de la censure érigée en politique, et cela par-delà le seul domaine de l’éducation, la condamnation démocratique du totalitarisme platonicien, si elle est bien légitime, et elle l’est, ne court-elle pas pourtant le risque de demeurer prisonnière d’une sorte d’illusion ? Éducation guidée par ces lois. Et pourquoi Platon devra-t-il employer tout son génie à faire le procès du procès de Socrate, sinon parce qu’il voit, dans le sort funeste réservé au philosophe, le scandale du triomphe du mal sur le bien ? On aura plutôt intérêt à retenir la dorienne et la phrygienne, censées posséder un caractère moral. Whitehead, comme "une série de notes en marge de Platon". -C., les Grecs ont connu une crise culturelle. Plaisir et éducation 2Ne soyons donc pas dupes. 1.1.3 Qualité de l'éducation. IV Limites Toujours en latin, mousigena signifie « enfant des Muses » qui sont les neuf déesses qui président aux arts. La conception de l’âme selon Platon. Chez Platon et Socrate 2.1.1. Ainsi, un homme doté d’une nature excellente mais sans vraie éducation serait un homme auquel manque l’intelligence qui ne peut s’acquérir « si l’on ne s’y dévoue pas tout entier » [5]. Il reprit le travail philosophique de certains de ses prédécesseurs, notamment Socrate, … Selon Wunenburger 1.3.5. 25Vis-à-vis des divinités, et donc en termes d’éducation religieuse, il y a donc bien des discours à tenir et d’autres qu’il faut proscrire [14], ce qui est dû, pour partie, au fait que la mentalité des Grecs est encore, à cette époque-là, du type « magico-religieux » et que pour cette raison il n’est pas étonnant que Platon s’attache d’abord à réformer les instruments institutionnels de reproduction des représentations relevant de cette mentalité-là. Attention, la totalité de l'exposé n'est, cette notion. Ainsi, avant même que soit explicités les termes de l’inscription de la musique au programme de l’éducation des gardiens de la République, celle-ci est déjà convoquée pour indiquer que seuls des hommes harmonieusement éduqués, ou, au sens le plus littéral, musicalement constitués, seront à même de sauvegarder la Cité. Comme le chien de bonne race est celui qui est doux dans sa maison et rude envers les étrangers, le gardien de la Cité devra réunir des qualités contraires dans la plus parfaite harmonie, notion dont l’acception première ne semble pas être musicale. Celle-ci se déroule principalement lors de l’enfance par l’intermédiaire de deux grandes instances : l’école et la famille. En rédigeant son œuvre de manière dialoguée, Platon … Mais cette action éducative s’appuie sur une observation anthropologique fondamentale. Selon cette dernière, deux facteurs distincts mais complémentaires déterminent la formation de la concupiscence, de la colère ou de la raison, dont on sait qu’elles seront différentiellement exploitées dans l’ordonnance de la Cité : d’une part la nature, d’autre part l’éducation. La justice consistant, chez l’individu, en un juste équilibre des différentes parties de l’âme, de même « un État est juste en ce que chacun des trois ordres qui le structurent assume sa fonction » [10]. Vous avez été déconnecté car votre compte est utilisé à partir d'un autre appareil. Ainsi, dans La République, les enfants sont élevés en commun, par des nourrices et à l’écart, sans que nul ne sache qui est sa descendance (sélectionnée par eugénisme, avec un … Il jette peut-être ainsi les bases d’une littérature d’État, c’est-à-dire d’un contrôle de la poïésis par la polis ». Depuis lors, le concept Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous 2 ANNEXE 392 Alphabétisme. est l'ouvrage le plus connu et le plus célèbre de Platon en raison, entre autres, du modèle de vie communautaire exposé et de la théorie des Idées que Platon y expose et défend, qui traite de l'éducation que doit recevoir le philosophe destiné à gouverner la Cité idéale construite dans les livres précédents par Platon, Socrate. On le voit ici clairement, mais on pourrait tout aussi bien le comprendre en lisant l’Utopie de Thomas More, ou bien encore les Manuscrits de 1844 de Marx : pourra-t-on jamais se donner le courage et la volonté de changer le monde si l’on ne pouvait élever son regard au-delà de ce qui est ? » 397 Cette première mission permet à l’enfant d’être intégré dans la société et de s’y adapter. Deuxièmement, en quoi le problème de l’éducation, chez Platon, exprime-t-il précisément cet entrelacs ? You might also want to visit our International Edition. Platon élabore, de fait, une dialectique ascendante par laquelle il va de l’individu à la Cité, fondant par là une sorte de psycho-sociologie.