, ,q, " ,, "" "? 14Je me limiterai à deux points de divergence, entre le Banquet de Platon et celui de Xénophon, qui me paraissent révélateurs de leur conception conviviale respective. Car c’est le repas tout entier qui s’écoule dans le silence, et ce, même lorsque le bouffon Philippe entre en scène et tente inutilement par deux fois de faire rire les convives. III 473-476, au moment du départ de Télémaque de chez Nestor ; ou encore V 195-212, lorsque Ulysse s’apprête à quitter Calypso. Cependant, à les lire attentivement, les deux textes sont plus proches qu’ils ne le semblent. Autrement dit, le symposion est socratique même sans Socrate à partir du moment où il y a une parole éducative poussant à la vertu, telle justement celle de Socrate au cours des banquets de Callias et d’Agathon. 25 Et ce sont ces deux aspects (que l’on retrouve dans les deux banquets) qui sont à l’origine du genre littéraire des banquets socratiques (cf. Dans Le Banquet, Platon explique la nature de l’amour et démontre que tous les différents types d’amour ne consistent, en fait, qu’en de divers reflets d’une unique réalité. C’est le fait de se mettre assis pour décider quelque chose en commun, ou tout simplement pour parler (cf. Les convives décident de ne pas s’enivrer, mais de boire légèrement et de passer en discours cette soirée.. XI 642-643 : les deux, après avoir bu, chassèrent la soif brûlante et se réjouissaient avec des récits en parlant entre eux), qu’à une scène où l’on invite à boire en silence (cf. En définitive, le banquet de Xénophon ne crée jamais une rupture entre les différents éléments du banquet et, notamment, entre les discours des convives et le contexte convivial dans lesquels ils s’intègrent. Certes, le vin n’est pas éliminé, mais il ne sera pas pris selon les règles conviviales, c’est-à-dire sous la direction d’un symposiarque qui garantirait la circulation de la boisson commune. Si, en effet, Éryximaque peut être regardé ici comme une sorte de symposiarque s’inquiétant de la capacité à boire des uns et des autres, son conseil va pour ainsi dire à l’encontre de son rôle. Le Chef du Fleuron et son équipe vous proposent des plats uniques confectionnés avec les produits du terroir qui vous séduiront par leur qualité et leur raffinement contribuant ainsi à vous permettre de vivre une expérience gastronomique inoubliable! En définitive, aussi bien Xénophon que Platon semblent implicitement repousser l’idée d’une communauté alimentaire, d’une sociabilité qui passerait par la nourriture prise ensemble. Il s’agit de la position qu’assume Socrate à table : à peine arrivé dans la salle du banquet, le Socrate de Platon s’assoit, alors que celui de Xénophon s’allonge sur un lit de table. Parole et nourriture s’excluent réciproquement au cours de ces deux banquets socratiques et demeurent impérativement inconciliables dans le fonctionnement de ces deux textes. Banquet IV 10-22), et une passion amoureuse est encore mise en scène dans le spectacle de pantomime final, celle d’Ariane et de Dionysos – une pantomime qui d’ailleurs deviendra réalité, puisqu’elle déclenchera chez les acteurs et chez les convives une envie des plaisirs d’amour qu’ils se dépêcheront d’assouvir au plus vite. (2000), Xénophon. 1 Le poète crée, ainsi, un effet de mise en abyme, qui rend ce texte particulièrement intéressant : le convive chante le symposion qu’il voit et donc se raconte lui-même dans son chant ; on peut rapprocher le poète des peintres qui, sur les vases à boire, représentaient les convives en train de boire et de chanter, chaque convive se voyant reflété dans la coupe qu’il utilisait. Le paragraphe ci-dessous répertorie des informations complètes sur Le Banquet Ein Kommentar, Stuttgart – Leipzig, Teubner (Beiträge zur Altertumskunde ; 125), 1999, p. 449-450. Ce qui signifie que, inversement, ce qui n’est pas normal est l’attitude du Socrate de Platon chez Agathon. Le plus heureux est donc celui qui n’a point de vice dans l’âme ; au second rang vient celui qu’on délivre du vice, et le plus malheureux est celui qui garde son injustice au lieu de s’en débarrasser, ce qui est le cas du tyran chargé de crimes qui est au-dessus de … Ensuite, une deuxième remarque : en inaugurant le genre des banquets socratiques, Platon et Xénophon s’éloignent du même coup d’une représentation homérique des banquets14. Le banquet de Platon Plato Full view - 1732. J.-C. dans le dème de Collytos. J'indiquerai donc le Sauf indication contraire, j'utiliserai les traductions françaises de Platon présentes dans ce volume pour l'ensemble de ce texte. Reste que, alors que Platon annonce un récit des discours tenus, Xénophon annonce un récit plus générique des actions accomplies (ἔργα… πραττόμενα) par les hommes vertueux, qui seraient toutes dignes de mémoire et d’imitation8. C’est là le second point de divergence entre le Banquet de Platon et celui de Xénophon que je voudrais prendre en considération pour conclure. 13 Le texte de la Cyropédie est le suivant (II, 2, 1) : « Toujours, lorsqu’ils mangeaient ensemble (συσκηνοῖεν), Cyrus se souciait que l’on proposât des discours qui [fussent] très agréables et qui en même temps incitassent au bien » ; cf. Il existe également une liste dans les annexes du commentaire de B. Huss, Xenophons Symposion. En effet, sans pouvoir entrer ici dans le détail des banquets homériques, on peut aisément constater, en premier lieu, que, à la différence de ce qui se passe chez Platon et chez Xénophon, chez le poète, le discours peut, certes, constituer une forme d’occupation entre les convives, mais il est loin d’être la seule ou d’en être l’occupation dominante. Hôtel restaurant à Salon-de-Provence - Le domaine de ...L'hotel Logis de France à Salon de Provence, Le Domaine de Roquerousse, vous invite à venir passer un séjour de détente dans un cadre exceptionnel au calme, en Provence. Aristodème entre dans la salle du banquet lorsque les autres invités sont juste « sur le point de dîner » (174e4, μέλλοντας δειπνεῖν). Simplement Ménélas n’exige aucune identification de leur part avant de leur avoir donné à manger, car la loi de l’hospitalité s’impose pour n’importe quel étranger, avant même que celui-ci se fasse connaître ou reconnaître. Je veux exposer ces dernières, que je connais pour en avoir été témoin5. Ensuite, tous ceux qui le regardaient ressentaient à son égard quelque chose dans l’âme. Pour s’en convaincre, il suffit de penser à Plutarque qui, outre qu’il écrit, lui aussi, un Banquet des sept sages, compose un recueil en neuf livres de Propos de table, où le cadre convivial est totalement négligé et où seul est conservé et transmis ce que Plutarque considère comme l’essentiel d’un banquet de savants, à savoir les propos échangés entre les convives. Découvrez plus d'informations ci-dessous, Le paragraphe ci-dessous répertorie des informations complètes sur Le Banquet. Je reviendrai sur cela. On apprend enfin aussi que le récit de Phénix et celui d’Apollodore ont une source commune, Aristodème, le seul personnage, dans cette chaîne de narrateurs, qui aurait assisté personnellement au banquet d’Agathon. République II 372d-373a), nous tenons peut-être une piste pour expliquer l’attitude de Socrate. C’est ici, de nouveau au cœur du spectacle, juste après la musique et pendant la préparation de la pantomime, que se situe le dernier discours de la soirée, le long monologue de Socrate sur l’amour. Banquet VIII 42). Si, par son contenu, il se présente comme le discours le moins bien intégré au contexte convivial dans lequel il se trouve, en ce sens qu’il ne doit pas son origine à un élément du banquet et si donc de ce point de vue il est très proche du genre de discours prononcé au banquet de Platon, il est vrai toutefois que, à la différence de ce qui se passe chez Platon, il n’empêche pas la suite du banquet et ne constitue pas le mot de la fin. Mis en ligne le 29 octobre 2007 Platon: le Banquet et le désir de l'immortel Bibliographie Sur la théorie platonicienne du Beau et la critique des arts mimétiques : Pierre Maxime Schuhl, Platon et l’art de son temps, PUF ; Jacques Derrida, La Pharmacie de Platon, édité en appendice de l’édition du Phèdre par Luc Brisson, GF ; Henri Joly, Le renversement platonicien. Le cas des philosophes et des historiens chez Athénée de Naucratis, Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 3.0 International License, Catalogue des 552 revues. Le silence et la contenance sérieuse dépassent, en effet, le moment de contemplation d’Autolycos pour s’étendre à l’ensemble du dîner. Et c’est essentiellement cette présence du discours socratique que, suivant Platon et Xénophon, les auteurs de textes conviviaux retiendront comme élément dominant. J.-C., sous l’archontat d’Aristion, puisque Eupolis en 421 fait référence à cette victoire d’Autolycos dans sa pièce comique Autolycos. La réponse de Socrate est donc suivie par une précision qui a presque l’air d’une justification. Banquet 175c4-6). C’est donc pour l’essentiel autour des seuls discours des invités que se structure le texte de Platon. Car il a déclaré, n’est-ce pas, que si nous dînions ensemble, il nous montrerait son savoir. V.3.20. En somme, aux yeux de Xénophon aussi, les divertissements des hommes de valeur au banquet sont surtout leurs propres discours. Chez Platon, une fois le repas terminé, les libations et les autres rituels d’usage accomplis, rien ne va plus dans le fonctionnement du symposion. Il est vrai cependant que dans les campagnes militaires le fait de se trouver sous la même tente avec quelqu’un impliquait vraisemblablement le fait de manger ensemble. ΙΙΙ, 68) ou un tribunal (cf. Brisson .. Cette traduction se trouve dans L. Brisson (dir. J.-C.) comprend, en effet, les συμπόσια Σωκρατικά comme un genre rhétorique bien défini ; cf. Et Xénophon d’ajouter que cela est normal ou naturel (εἰκός). 3 Sur la base de références internes aux deux textes, concernant notamment le bataillon sacré de Thèbes, Platon aurait écrit son Banquet entre 385 et 378, Xénophon le sien après 378. Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Explication de texte: le Banquet de Platon - Le discours de DIOTIME Ce document contient 3077 mots soit 7 pages.Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Gratuit téléchargeable PDF Le Banquet, Platon - Prépas scientifiques 2018-2019 - Edition prescrite - Thème philosophie. 7Or, ce silence s’installe lorsque les tables sont apprêtées et regorgent de nourritures et que les divers services se succèdent devant les invités. En effet, bien que Xénophon parle de récit d’actions accomplies, on comprend très vite qu’il s’agit concrètement d’un récit des différents discours tenus pendant le banquet par les convives à partir des divers spectacles qui font suite au repas et accompagnent le symposion. En effet, dans le banquet de Platon, comme je l’ai rappelé, Socrate, qui est resté dehors à penser, débout et immobile, entre finalement chez Agathon lorsque les autres invités sont au beau milieu du repas (cf. Cette différence de posture n’est pas banale18. Le Banquet de Platon (1732) Jean Racine, Marie-Madelene Rochechouart, Plato No preview available - 2014. Ces deux textes sont donc à proprement parler des textes conviviaux. Disons tout de suite que, comme le remarquait déjà Athénée de Naucratis6, la présence de ce dernier chez Callias est exclue pour des raisons chronologiques et que donc il faut bien évidemment comprendre cette affirmation de Xénophon comme un pur procédé rhétorique visant à assurer la véridicité de son récit7.