En moins de deux semaines, Danny, Erika et maintenant Fred ont fait leur apparition dans l'Atlantique. La liste des noms utilisée pour nommer les tempêtes et les ouragans pour 2020 sera la même que celle de la saison cyclonique 2014. On parlerait alors d'un nouveau record car trois cyclones tropicaux (Eta, Theta et Iota) n'ont jamais coexisté en même temps dans l'Atlantique au mois de novembre. Elle s'intensifia et frappa la péninsule la nuit du 26 au 27 comme ouragan de catégorie 1. Le NHC a commencé à suivre une onde tropicale à mi-chemin entre le Cap-Vert et les Petites Antilles le 27 août[173]. Katia, deuxième ouragan de la saison, en formation sur l'Atlantique Un ouragan nommé Katia s'est formé dans l'océan Atlantique à près de 2 000 kilomètres à l'est des îles Sous-le-Vent. Record-setting for named storms, top 5 for named storm days, hurricanes & major hurricanes. Pour la même raison, les cyclones s'affaiblissent rapidement en pénétrant à l'intérieur des terres, où ils ne sont plus alimentés en eau chaude. À 21 h UTC, le NHC reclassait Dix-huit en tempête tropicale Rene, alors qu'elle était à 180 km à l'est du Cap-Vert[204]. Le 13 novembre, Iota devint le 31e cyclone de la saison, ce qui égalait le plus grand nombre en une saison de l'Atlantique nord établi par la saison 2005[3]. Le 7 septembre 2020, deux nouveaux systèmes sont nés dans l'Atlantique tropical à partir d'ondes provenant de la côte ouest-africaine, soit Paulette et Rene. À 3 h UTC le 4 septembre, Nana a finalement été reclassé dépression résiduelle à 195 km au nord-ouest de Guatemala City, soit à la frontière avec le Chiapas (Mexique)[181]. La saison cyclonique dans l’Atlantique Nord prendra fin dans 2 semaines, le 30 novembre. Le système est finalement devenu une dépression post-tropicale tard en après-midi du 10 octobre en passant sur le nord du Mississippi. En traversant le canal du Yucatán, Marco a apporté de fortes pluies sur certaines parties de la province de Pinar del Río à Cuba, dont un maximum à Isabel Rubio de 97 mm[171]. Le 27 mai, à 12 h 30 UTC, le NHC a émis son premier bulletin concernant la tempête tropicale Bertha, située à 50 km à l'est-sud-est de Charleston (Caroline du Sud), se déplaçant vers le nord-ouest à une vitesse de 15 km/h. Miami, le 14 aout 2020. À 16 h 30 UTC, le 18 septembre, la tempête subtropicale Alpha s'est formée à 125 km au nord de Lisbonne, au Portugal, à partir du système non tropical précédent. Le premier ouragan majeur fut Laura qui passa sur les Grandes Antilles comme tempête tropicale mais atteignit la catégorie 4 sur le golfe du Mexique avant de frapper la côte de la Louisiane le 27 août, faisant au moins 72 morts dont 31 en Haïti. Avec la formation, dans l’Atlantique Nord-Est, de la tempête subtropicale Theta, la 29e de la saison cyclonique qui prend fin dans 20 jours, l’année 2020 entre dans l’histoire en battant le record d’une saison avec le plus grand nombre d’ouragans nommés depuis 2005. Étant toujours resté en mer, ce faible système tropical n'a causé aucun dégât connu. Des pannes de courant mineures se sont aussi produites dans tout l'État. Une noyade a été rapportée à Myrtle Beach en raison des courants d'arrachement de Bertha alors que la tempête était dans les terres[24]. Le 17 avril, c'était au tour de l'université d'État de Caroline du Nord (NCSU) d'émettre une première prévision de 18 à 22 tempêtes nommées avec 8 à 11 ouragans dont 3 à 5 ouragans majeurs[13]. Formation professionnelle; ... L’ouragan, qui est passé en catégorie 5, est le plus puissant enregistré depuis 1935 dans l’Atlantique nord. Grâce à une température de la mer très chaude et un faible cisaillement des vents en altitude, le système s’est rapidement renforcé pour devenir le premier ouragan de catégorie 3 de la saison le 26 août, puis de catégorie 4, juste avant de toucher la côte à la frontière entre le Texas et la Louisiane. Tout au long de son son chemin, le système a donné de copieuses quantités de pluie sur le Texas, Louisiane, le Mississippi l'Alabama et la vallée du Tennessee. Dans et autour de cette ville, les pluies ont contribué à l'inondation de maisons et de routes, en particulier à proximité des canaux[94]. Quelques heures plus tard, le système est retombé à tempête tropicale à cause de la friction. À cause du cisaillement des vents en altitude , ce n'est que deux jours plus tard que le système est devenu la tempête tropicale Teddy[223]. Deux autres décès sont survenus au Tabasco après qu'une personne a été emportée par la crue et une autre se soit noyée[60],[263]. Le NHC lui attribuait alors une probabilité de développement de 90% sur 48 heures[175]. À 15 h UTC le 16 septembre, Paulette était rendue à 725 km à l'est-sud-est du cap Race, Terre-Neuve, et avait perdu son caractère tropical en passant sur des eaux plus froides. des alizés tropicaux plus faibles et à une mousson ouest-africaine accrue. La trajectoire a ensuite tourné vers le nord puis le nord-est en entrant sous l'influence de la circulation atmosphérique générale et en suivant le Gulf Stream. Six heures plus tard, conformément aux prédictions du NHC, Gamma devint une dépression post-tropicale, à 140 km à l'est-nord-est de Progreso, au Mexique[261]. Ceci arriva un mois avant la saison cyclonique 2005, seule autre à avoir dû faire ce dépassement de liste. On comptait au moins 61 morts et 39 disparus. Les éléments les plus destructeurs d'un ouragan sont souvent les énormes vagues, les raz-de-marée et les inondations qu'il engendre. Le lendemain, elle est devenue la tempête tropicale Arthur avant de passer à post-tropicale le 19 au large de la Caroline du Nord. Le système est descendu à dépression tropicale à 0 h UTC le 5 novembre après être entré au Honduras à 115 km à l'Est de Tegucigalpa[309]. La saison des ouragans dans l’Atlantique devrait être extrêmement « active » et pire que prévu, avec entre 7 à 11 ouragans, ont estimé jeudi les services météorologiques américains. À 3 h UTC le 24 juillet, les données recueillies par un avion de reconnaissance de la NOAA ont permis d'établir que Huit s'était intensifiée en tempête tropicale, auquel le NHC attribua le nom Hanna, alors qu'elle se trouvait à 620 km à l'est-sud-est de Corpus Christi, au Texas[130]. Theta est une tempête qui s'est formée dans les eaux libres de l'océan Atlantique cette semaine. Dans le bassin nord-atlantique, la saison des ouragans dure officiellement du 1er juin au 30 novembre, avec un pic en août et en septembre. Désormais, Eta se déplace avec des vents maximums soutenus de 95 km/h dans la partie orientale du golfe du Mexique et continue de menacer l'ouest de Cuba et le sud de la Floride. Le 21 mai, c'était au tour de la NOAA d'émettre sa prévision, avec un probabilité de 70 %, d'une saison au-dessus de la normale avec 13 à 19 tempêtes nommées, dont 6 à 10 pourraient devenir des ouragans et 3 à 6 des ouragans majeurs. {\displaystyle \eta } Le National Hurricane Center (NHC) américain émet des avis et avertissements visant ce bassin océanique pour les cyclones tropicaux mais également, depuis 2017, pour des « cyclones tropicaux potentiels »[N 1],[1]. Un nouveau joueur dans l’Atlantique Un autre aspect à considérer sur le développement des tempêtes dans l’Atlantique est l’impact d’une masse d’eau froide dans le nord de l’Atlantique. Le 8 novembre, Eta a touché la côte caraïbéenne de Cuba durant la nuit et est ressorti sur le détroit de Floride en fin de matinée près de Remedios[312]. Après avoir traversé le golfe du sud vers le nord à 20 km/h, la tempête a touché la côte de la Louisiane près de Grand Isle vers 21 h UTC le 7 juin[107]. Le 10 novembre, la saison 2020 brisa officiellement le record du plus grand nombre de tempête nommées de la saison cyclonique 2005 avec Theta, une tempête subtropicale au milieu de l'Atlantique se dirigeant vers Madère[2]. À 16 h 15 UTC le 2 juin, le rapport d'un avion de reconnaissance indiqua que Trois avait atteint le statut de tempête tropicale et a reçu le nom Cristobal à 215 km à l'est-nord-est de Coatzacoalcos, devenant la troisième tempête tropicale de la saison 2020[101]. À 9 h UTC le 13 novembre, le NHC a émis son dernier bulletin pour Eta car une zone frontale venant du continent l'avait rattrapé et le système était devenu un cyclone extratropical à 135 km au sud-est de Wilmington (Caroline du Nord)[317]. : Les dates en vert montrent une égalité de date. Et quelles sont les prévisions pour la saison des ouragans 2019, qui a déj… La tempête est surtout notable pour avoir de donné des pluies torrentielles sur le sud-est du Mexique. With the formation of #Theta, 2020 Atlantic #HurricaneSeason takes infamous top spot for busiest on record:More at: https://t.co/Sb60WbgL4U@NWS @NHC_Atlantic pic.twitter.com/3Xo5zMJzp6. Alors qu'Irène est maintenant sans danger, le National Hurricane Center annonce la formation de Katia, un nouvel ouragan, dans l'océan Atlantique. ©Mediaphore. Il est mentionné que ces rehaussements provenaient des températures moyennes de surface de la mer dans l'Atlantique tropical beaucoup plus chaudes que la normale et du cisaillement vertical du vent était bien inférieur à la moyenne. ON rapporte une noyade dans la région de Houston[59]. Le système a ensuite connu des conditions favorables et est devenue une tempête tropicale le 9 juillet. En 2016, Matthew fut le premier ouragan de catégorie 5 à sévir sur l’Atlantique depuis 2007. Parmi ces rapports, 143 se trouvaient dans le district de Leiria et 135 dans le district de Lisbonne[242]. Une autre plus longue accalmie se produisit avant l'apparition d’Epsilon le 19 octobre loin au sud-est des Bermudes, le 27e système tropical de la saison et le 26e à être nommé. Un ouragan nommé Katia s’est formé dans l’océan Atlantique à près de 2.000 kilomètres à l’est des îles Sous-le-Vent, a annoncé mercredi soir le Centre national des ouragans (NHC) Aucun mort direct mais 5 nageurs se sont noyés ou sont morts d'autres façons après de s'être baignés dans le courant d'arrachement et la mer agitée indirectement lié à Fay : un nageur de 77 ans et un autre de 18 ans à Atlantic City, un jeune de 17 ans à Raritan Bay et un autre de 19 ans à Long Beach, New York, un homme de 64 ans du Massachusetts noyé au large d'une plage de Rhode Island[35],[36],[37]. Le système a traversé la pointe de la péninsule et il est ressorti affaibli durant la nuit sur le golfe du Mexique avec des vents soutenus de 85 km/h[259]. Il était également rejoint par une zone frontale et serait absorbé dans les 48 heures suivantes sans avoir causé de dommages. Des courants d'arrachement le long de la côte est de la Floride jusqu'à la Caroline du Nord ont conduit au sauvetage de 70 personnes dans le comté de Volusia en Floride, dont 3 blessés[84]. Le 14 septembre, le NHC a commencé à suivre une zone dépressionnaire sur la côte africaine. Tempête de neige en Espagne : que faut-il craindre en France ? À 15 h UTC (10 h locales) le 3 octobre, un avion de surveillance rapporta que la tempête s'était renforcée, ayant des vents soutenus de 110 km/h et une pression centrale de 983 hPa, à 30 kilomètres de Tulum sur la côte de la péninsule du Yucatán, et les avertissements furent rehaussés à alerte d'ouragan[257]. D'autre part, le premier système à utiliser la liste des lettres grecques (Alpha) a eu un impact sur la péninsule ibérique, étant la première tempête nommée à toucher terre au Portugal. La tempête tropicale Bertha s'est aussi développée avant le début officiel de la saison le 27 mai, mais elle est devenue post-tropicale dès le lendemain en entrant dans les terres de la Caroline du Sud. Ce système devint un ouragan majeur de catégorie 4 avant de frapper le Nicaragua, et de faire plus de 250 morts et/ou disparus dans les pays d'Amérique centrale, avant de toucher Cuba et la Floride à une intensité moindre mais avec des pluies diluviennes. Les fortes pluies au panhandle de Floride ont causé certaines crues soudaines locales. Par la suite, l'ex-Gamma devait entrer dans les terres de la péninsule du Yucatán et s'y dissiper. Le lendemain, la NOAA a fait de même avec une nombre de tempêtes nommées allant de 19 à 25 et un nombre d'ouragan de 7 à 11, dont 3 à 6 majeurs[16]. Malgré un fort cisaillement des vents persistant, Omar était contre toute attente toujours tropical à 3 h UTC le 5 septembre alors qu'il se trouvait à 780 km à l'est-nord-est des Bermudes[187]. Il a traversé l'archipel tout en se renforçant et il l'a quitté avec des vents de 155 km/h et une pression centrale de 970 hPa à 12 h UTC, ce qui en faisait un ouragan de catégorie 2 alors qu'il était situé à 65 km au nord de celui-ci[196]. Remontant le long de la côte, elle donnera de fortes pluies le long de sa trajectoire vers New York avant de devenir extra-tropicale le 11 juillet en se dirigeant vers le Québec. À 0 h 10 UTC le 27, Zeta toucha la côte près de Tulum avec des vents estimés de 130 km/h[291]. Aucun décès et des dégâts minimum furent rapportées aux Bermudes. Les noms utilisés en 2020 qui pourraient faire l'objet d'un retrait à cause de leurs effets seront annoncés au printemps 2021 lors de la réunion de l'Organisation météorologique mondiale. C'est également la 25e tempête la plus hâtivement nommée dans le bassin de l'Atlantique nord, devançant la tempête tropicale Gamma de 2005 de 41 jours et le second ouragan à frapper le sud-ouest de la Louisiane en moins de 2 mois[264]. À 18 h UTC, la dépression s'est intensifiée en la tempête tropicale Sally, alors qu'elle était située à 60 km au sud-sud-est de Naples (Floride)[214]. Entrant dans les terres et passant dans le nord du Mexique, Hanna s'affaiblit rapidement et se dissipa le 27 juillet 2020 tout en laissant des pluies torrentielles et en causant des dommages importants. La dépression des latitudes moyennes devait passer ensuite sur les Carolines et déboucher sur l'océan Atlantique. Le lendemain 23 juin à 16 h 15 UTC, le NHC la reclassait tempête tropicale Dolly grâce aux données de vent dérivées des satellites météorologiques qui montraient qu'ils atteignaient 75 km/h avec des rafales plus élevées[112]. À 21 h UTC, le 5 octobre, Gamma est retombé au niveau de dépression tropicale, et le NHC estimait que le cyclone allait devenir une dépression résiduelle quelques heures plus tard car il était sous l'influence d'un fort cisaillement des vents en altitude[260]. . Les médias vénézuéliens ont rapporté de hautes vagues sur la côte orientale du pays et des coupures de courant dans certaines zones[128]. En effet, le système a toujours été affecté par un fort cisaillement des vents et n'a jamais pu s'organiser symétriquement autour de son centre, ses nuages étant soufflé vers l'avant[160]. En raison du cisaillement des vents, les bandes de pluie se sont étendues au nord-est jusqu'en Caroline du Nord et des alertes de tornades ont été émises pour certains des orages. À 21 h UTC le 1er septembre 2020, le NHC a rehaussé la dépression au niveau de tempête tropicale Omar à 365 km à l'est du cap Hatteras. Depuis la tempête tropicale Cristobal le 1er juin dernier et les 26 systèmes suivants, ils ont battu le record de la formation la plus précoce en nombre de tempêtes. Poursuivant vers le nord, il est passé entre les Bahamas et la côte de Floride, retombant temporairement à tempête tropicale, puis est entré dans les terres à la frontières entre les Carolines le 3 août. Elle est sortie de la côte ouest-africaine le lendemain avec une bonne probabilité de développement[201]. Carte des trajectoires des systèmes tropicaux de la saison 2020 dans l'Atlantique Nord - Wikipedia Un début précoce : Dès le 12 mai 2020, le National Hurricane Center surveillait la formation d’une onde tropicale dans les environs de Cuba pouvant potentiellement évoluer en tempête. Au moins 12 personnes sont mortes dans les intempéries et 5 autres indirectement. À 3 h UTC, le 10 novembre, la tempête subtropicale est née d'une zone de basse pression non tropicale, suivie depuis quelques jours par le NHC, à 1 600 km au sud-ouest des Açores. pic.twitter.com/J2TXnNtuCP. Mercredi, elle se situait à environ 1200 km au sud des Açores. À 21 h UTC, le système est retombé au niveau de tempête tropicale, avec des vents soutenus de 110 km/h, à 675 km à l'est du cap Race[279]. Après cela, la tempête a perdu sa convection profonde et a dégénéré en un cyclone post-tropical le 11 juillet avant de fusionner avec un système frontal. Au total, il y eu 203 rapports d'arbres tombés, 174 rapports d'inondations mineures, 88 structures endommagées et 82 routes bloquées par des débris. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles