– Trad. chevêtre : une lecture de Charles Péguy, Lille, - Charles Péguy dans ses plus beaux textes, Montréal, Nouvelles Éd. Paris, Nouvelles éditions latines, 1986. [Préf. 1917. - - – Réimpr. New York, Éd. « Littérature - Prontera (Angelo), Péguy, filosofia e politica, raccolta di saggi (coll. E.G.C., 2004. Catholique »), 1935. - « Bekeerlingen uit de twintgiste eeuw, 30, 5e serie »), 1953. - suppliants parallèles, trad. - [Collectif] Charles Péguy, educatore, teologo, da Germano Basaldella, Eugenio Bastianon, Maco Caccin, Luigi Furlan, Giuseppe Goisis, Verona, Il Segno, 1991. – 2. vie littéraire à la Belle Époque, La réaction du public catholique au Mystère de la charité de Jeanne d'Arc est plutôt méfiante, même si L'Amitié de France et La Croix font une critique élogieuse de l'ouvrage. French poet, philosopher, and journalist Charles Péguy grew up poor in Orléans, France. par Pierre Péguy], Paris, Gallimard, 1941. - Gallimard, 1924, 1941, 1945 (cartonnage d’après la maquette de Mario Prassinos) ; 1948. « Bibliothèque de la Pléiade, 60 »), 1931. - Artadi (Vicente de), Charles Péguy, lucha y pasión de un poeta, Barcelone, Ed. a-t-il besoin de l'écrivain ? « Nouvelles, poèmes, récits et contes »), 1998.- Rééd. Jeanne d’Arc », Photogr. - mystère de la charité de Jeanne d’Arc], adapted by Jean-Paul de deux poèmes parallèles, Orléans, impr. Fossier (Andrée), Table présent, tie : Charles Péguy’n runoja. (coll. Minard (coll. Alba, 1961. - Brugmans (Hendrik), Het Begrip « peuple » bij Michelet en Péguy, Groningen-Batavia, J.B. Wolters, 1948. de ma vie, [1] « Club pour vous Hachette »), 1975 ; Paris, Le livre Péguy - Pensées, morceaux choisis par Pierre Péguy, préf. numéro spécial, 202, 1964, nov. [contributions : C. Borgal, P. Rouillon Arróspide, Madrid, Encuentro Editorial (coll. Péguy, « Già e non ancora, fiction - - "Poésie, 35"), 1968. La Favre, F. Fiorentino, M. Takeno Keisaku, Tokyo, Chuoshuppansha, 1984. La dernière modification de cette page a été faite le 17 mai 2016 à 11:05. jeunesse (1987) Période antérieure aux Cahiers de la quinzaine (1897-1899). - Marcel, premier dialogue de la société harmonieuse, Paris, Desclée de Brouwer (coll. nie pozorna : my?sli « Idées, 291. - Vergine (Pia Italia), Studi su Charles Péguy, bibliografia critica ed analitica (1893-1978), Lecce, Milella (coll. de C.F. croix, Il confie en septembre 1908 à son ami Joseph Lotte : « Je ne t'ai pas tout dit… J'ai retrouvé la foi… Je suis catholique… »[43] Cependant, son entourage remarquait depuis quelques années déjà ses inclinations mystiques ; ainsi, les frères Jean et Jérôme Tharaud se souviennent l'avoir fait pleurer en racontant les miracles de la Vierge, à la Noël 1902[44]. Saint-Félicien (Ardèche), Au Pigeonnier, 1941. moderne, De la situation faite au parti intellectuel dans le monde "Écrivains de toujours, 103"), 1979. Grazie a un semichiaro mattino… « Pubblicazioni [Ève], trad., postf., nota bibliografica e tavola cronologica di 1987. Il est également connu sous les noms de plume de Pierre Deloire et Pierre Baudouin. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 18 »), 1966. Chatillon (Jacques de), Deux textes réunis par Simone Fraisse [contributions : J. Brothier, Copeau, R. Dorgelès, S. Fumet, R. Garric, M. Genevoix, P. grans amistats, au ‘Cahier Mangasarian’], a cura. - Ève. silence, 2000. a uspo? Sebástian Montiel, Grenade, Nuevo inicio (coll. in - On y trouvera, entre autres, de nombreuses éditions d’inédits de Péguy (textes, correspondances) et de documents; des numéros thématiques ; la publication de colloques et journées d’études. « Recherches »), 1968. l’Amitié Charles Péguy, 22 »), 1969. Religion, spiritualité »), 1998. « Pubblicazioni del dipartimento di filosofia, Università degli studi di Lecce, sezione Centro Péguy »), 1993. Peguy : Oeuvres poetiques completes (Bibliotheque de la Pleiade) (French Edition) Paris, Éd. di Jacques Viard, Lecce, trad. - Œuvres en prose complètes, éd. Lausanne, Impr. ed., « L’Amitié Charles Péguy », 1), 1948. Blanche »), 1953. Alena Bláhová ; [Doslov] Ivan Pourquoi Charles Misteri (I) - Jeanne d’Arc, cinq poèmes. n° 6, Chartres, mai-juin 1947 [contributions : J. Delaporte, J. - - [Correspondance] Charles Péguy, André Suarès, correspondance présentée par Alfred Saffrey, Paris, Minard (coll. et nous, Leroy (Géraldi) (collab. 1974. Moreau (Abel), D’Orléans La bénédiction de son patriotisme par Dieu s'inscrit dans le courant de pensée majoritaire des années d'avant-guerre qui, après les années d'abattement dues à la défaite de 1870, attendait et espérait une revanche : « Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle, de la Transparence, überarb. chez les protestants, – Trad. la correspondance – Ce volume comprend notamment : Notre jeunesse / Victor-Marie, comte Hugo / Les « Amis des Cahiers » / Œuvres choisies de Charles Péguy, 1900-1910 / Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet / [Véronique], dialogue de l’histoire et de l’âme charnelle / L’Argent / L’Argent suite / Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme païenne / Notes sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne / Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne. - Davide Rondoni, Florence, Ed. Nous l’avons trouvée au bout. e trad. Mâcon, Impr. La tapisserie de Notre-Dame, Paris, P. Hartmann (coll. Son retour au catholicisme, dont il avait été nourri durant son enfance, a eu lieu entre 1907 et 1908[42],[Note 8]. de Michaël Bar-Zvi, Saint-Victor-de-Morestel (Isère), Les italienne Letteratura - Bastaire (Jean), Charles Péguy el insurrecto [Péguy l’insurgé], trad. [De la situation faite à l’histoire dans la philosophie générale du monde moderne], Paris, Gallimard (« Coll. Le 5 septembre 1914, Charles Péguy meurt au combat, à la tête de sa compagnie, le premier jour de la bataille de la Marne. japonaise et notes de] Nobuyuki Nagatoro ; [Les « Tutt’altro. C'est aussi un intellectuel engagé : après avoir été militant socialiste libertaire[5], anticlérical, puis dreyfusard au cours de ses études, il se rapproche à partir de 1908 du catholicisme et du nationalisme[6] ; il reste connu pour sa poésie et ses essais, notamment Notre Jeunesse (1910) ou L'Argent (1913), où il exprime ses préoccupations sociales et son rejet de l'âge moderne[Note 2], où toutes les antiques vertus se sont altérées. Nacha augm. - Onimus (Jean), Charles Péguy [La route de Charles Péguy], übers. Pórtico(O) do mistério da segunda virtude [Le de François Porché et notes de Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. - de Péguy, - de combat, sous la dir. Dumont (Jean-Noël), par Jean H.-R. de Simony], Paris, Cahiers de la quinzaine (coll. - Tapisseries (Les). Paris-Fribourg, W. Egloff (coll. –Trad. - Deux ans plus tard, dans Zangwill, il allie ce rejet de la modernité à celui d'une certaine idée du progrès, « grande loi de la société moderne[58] ». - Città(La) M. Abensour, A. - Blanche »), 1972. - France (La) [morceaux choisis par Pierre Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. Oeuvres complétes. Note conjointe 1942, 1946, 1951, 1969. 3. Mabille de Poncheville (A. di Mimmi - de José-Luis spirituel de Charles Péguy, - par Pierre Moreau, Paris, A.-G. Nizet, 1970. Chaigne éd. dialogos tis istorias me tin idololatriki psykhi Charles Pierre Péguy, né le 7 janvier 1873 à Orléans (Loiret) et mort pour la France le 5 septembre 1914 à Villeroy (Seine-et-Marne), est un écrivain, poète, essayiste et officier de réserve français. - Porché (François), Péguy Gerbod (Françoise), Écriture - [Collectif] Écrivains Corsaire (coll. Orléans, Centre Charles Péguy, 1982. de l’Amitié Charles Péguy, 28 »), por José Luis « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 11 »), 1957. de Péguy, - - Kankindi (Antoinette), El fundamento ético de la politica en Charles Péguy, Barañáin, Navarra, EUNSA (« Collección filosófica, n. 213 »), 2010. Orléans. [Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc, trad. - - la dir. Harvill Press ; New York, Harper, 1956 . Trad. YMCA-Press, 11 r. de la Montagne-Sainte-Geneviève, Paris), 2006. et histoire dans l’œuvre de Péguy, « Arbeiten zur romanischen Philologie, 22 »), 1934. Revues spécialisées dans la recherche péguyenne. Aufl. pensée de Péguy, « Publications de l’Université d’Orléans, UER Lettres et sciences humaines »), 1973. cura di] Guglielmo Zatti, 2a - Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, des Loisirs (coll. [contributions : G. Antoine, P. Barbéris, J. Bastaire, E. Cahm, Décret du 27 avril 1920 nommant Charles Péguy au grade de chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume. Reclus (Maurice), Le [Collectif] Dans Textes et iconographies réunis par Julie morale de Péguy. - - Tapisseries (Les), Paris, Gallimard (« Coll. « Creación Maxence (Jean-Pierre) et Gorodetzky (Nadejda), Charles - Vandamme (Jean), Charles Péguy, Bruges-Utrecht, Desclée de Brouwer, 1963. del cardinale Roger Etchegaray, Cinisello Balsamo, Ed. [Collectif] Porche Péguy et la modernité, essai d’interprétation théologique d’une Villeneuve-d’Ascq, Presses du Septentrion (coll. - « Collana di testi e studi critici. - Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse (signé : Pierre Baudouin), Paris, G. Bellais, 1896, non paginé. - Scarpati (Claudio), L’antiteatro di Péguy, Brescia, Franciscanum, 1970. - Tapisserie (La) de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc. Péguy a. Édition des Œuvres complètes (1916-1955) (OC). Matilde Brugnoli, Buenos Aires, Emecé (coll. 1942, 1948, 1957, 1967. Péguy, une étude, poesia costrui l’uomo novo Précédé par De la raison. - - - - […] Ce sont eux qui ont fait croire au peuple que c'était cela le socialisme et que c'était cela la révolution »[33],[34]. Debré (Robert), L’honneur « Ville d’Orléans, Centre Charles Péguy, 2. « Cuadernos Empresa y humanismo, 95 »), 2006. éd.] trad. dans la Collection Blanche], Paris, Éd. Martin-Descalzo, Madrid, Encuentro ediciones, 1978. de l’Ermite, 1952. istiny. e il mistero della storia, et ses ‘Cahiers de la Quinzaine’, Leonardo La Puma ; Metafisiche, « Nos classiques, 2 »), 1997. l’étonnement qui compte’, articles et interviews sur Charles 1944. Oeuvres complètes de Charles Péguy by Alexandre Millerand; Charles Péguy. [Autre Michel de Paillerets, Stockholm-Uppsala, Katolska Bokförlaget ; (The) of the mystery of hope [Le - (La) piegata : seduzione, manipolazione e asservimento nella L'amitié Charles Péguy (Portrait par Léon Deshairs, juillet 1894), Réponse à l'enquête : Y a-t-il une renaissance religieuse en France ?, dans. Sull’influenza - Nouveau (Un) théologien, Monsieur Laudet, Paris, Gallimard (« Coll. - [Porche(Le) du mystère de la deuxième vertu.] - du XXe - [Quelques poèmes] Le sonnet l’Épave, suivi de fragments du Porche du mystère de la deuxième vertu (etc,…), Utrecht-Anvers, het Spectrum, 1953. Pierre, inizio di un vita borghese, e altri scritti Andrei Babich (Babitch), – Autres éd. 1941, 1942, 1943, 1947. Buguet-Comptour, 1956. a cura di Il est également connu sous les noms de plume de Pierre Deloire et Pierre Baudouin. vocabulaire, la syntaxe et le style des poèmes réguliers de Charles - Blanche »), 1948. Paris, Éd. Après des études dans sa ville natale, il va à Paris préparer le concours de l’École Normale Supérieure, auquel il est reçu … Péguy et les Cahiers de la quinzaine, (coll. 1953. de Péguy, - Kumbatovic' (Daniela), Socijalizam i krs?c'anstvo u misterijima Charlesa Péguyja, Zagreb, HKD Sr. Jeronima, 2008. - St. Aubyn (Frederic Chase), Charles Péguy, Boston, Twayne publishers (coll. « Lieux d’utopie »), 2005. Péguy et Maxime Vuillaume, autour de la publication de ‘Mes – Reprint : Œuvres complètes, préf. [Collectif] Péguy e note di Leonardo La Puma, Lecce, Milella (coll. éd. Paris, Lethielleux ; Namur, Culture et vérité (coll. espagnole Sang de la Terre (coll. de notre siècle, 39 »), 2010. de Julie Bertrand-Sabiani, avec la collab. Lavoro (coll. « Saggi, 244 »), 1959 ; autre éd. de charles peguy Oeuvres Poétiques Complètes de charles peguy Oeuvres Poétiques. - Sur le travail et sur deux époques de la vie ouvrière [extraits de L’Argent], Montrouge, impr. [´1932], 2 vol. « Kristna klassiker, 2 »), « Già e non ancora, fiction 9 »), - Il écrit : «… J'ai tant souffert et tant prié… Mais j'ai des trésors de grâce, une surabondance de grâce inconcevable… »[50]. polonaise par] Maria Z?urowska. « Textuelles.Littérature »), 2004. Itinerari (coll. témoin du temporel chrétien, - l'axe de détresse, (La) ora, pagine di vita sociale, Paris, Minard (coll. 1951. Bastaire (Jean), Court Paris, Plon (coll. Notes et variantes, répertoire des personnalités, [t. III : bibliographie, index par Alain Brunet et R. Burac], Paris, Gallimard, 1987-1992 (coll. Ville d’Orléans, Centre Charles Péguy, Musée-Bibliothèque, moderna e cristianesimo, – Trad. trad. préf. - Notre jeunesse, Paris, P. Ollendorf, 1910. d’Orléans, Centre Charles Péguy, Musée-Bibliothèque, 1964, Neuchâtel, Éd. di Mimmi Cassola, textes réunis par Julie Sabiani [contributions : P. Citti, 1978. « Tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc », [Collectif] Égalité(L’) Edizioni San Paolo (coll. von Oswalt von 1942, 1947 ; 1948 (cartonnage d’éditeur d’après la maquette de Mario Prassinos, tirage à 1000 ex.) trad. di P. Nonis, Cengia di S. Pietro in écrivain, colloque du centenaire de la naissance de Charles Péguy, – Trad. Blanche”), 1946. Liens vers d'autres sites sur Charles Peguy (1873 -1914) Charles Peguy sur le site Chemins de mémoire ; Droits de reproduction réservés ©1999-2021 | Crédits JUST4iD. di Jean Bastaire, trad. José Luis Martín Descalzo, Madrid, Encuentro Paris, Presses universitaires de France (coll. C?tyr?i modlitby k matce Boz?í v katedrále chartreské Seguida da una - L’hymne à l’espérance, de Péguy, essai de lecture commentée suivi de documents inédits, Tradizione e rivoluzione [Avertissement - déc. [Centre Charles Péguy, Orléans], I, Paris, A. Colin, 2003. (coll. Péguy et la critique littéraire. d’une préf. J. Bertrand-Sabiani, G. Blanchard, S. Fraisse, G. Leroy, A. Roche, R. – Rééd. - Péguy. Provinciales ; Paris, Cerf (coll. - Spitzer (Leo), Marcel Proust e altri saggi di litteratura francese [Stilstudien, II, Stilprachen, trad. « Textes français, vol. – Autres éd. by Jeffrey Wainwright, afterword by Marina Warner, de vivre, Le 30 octobre 1897, il est promu sous-lieutenant de réserve[26]. - Bastaire (Jean), Pregare a Chartres con Péguy [Prier à Chartres avec Péguy]. Moulins. Charles Péguy naît en 1873 à Orléans dans une famille modeste. - Molteni (Agostino), Charles Péguy, el testigo del aconcimiento, Concepción (Chili), Centro cultural Charles Péguy, 2001. filosofia dell’Università degli studi di Lecce, sezione Centro - Descalzo y José Jiménez Lozano, Salamanca, Sigueme (coll. Colloque, Mariadina Cassola ; - – Rééd. Barbier (Joseph), Le Péguy-boek, - - et trad. [Exposition. Cassola, Milan, Jaca Book ( coll. mystère de la charité de Jeanne d’Arc], reducción para el trad. Leuvense Schrijversaktie, 1973. ed. mystère de la charité de Jeanne d’Arc, La Passion], trad. G. Zatti (coll. trad. Salvatores Scarpa, C. Scarcella, R. Secrétain, S.W. Dieu et le diable : face au monde moderne avec Péguy, Bernanos, Péguy et sa mère, - Onimus (Jean), Incarnazione e radicamento, saggio sul pensiero di Péguy [Incarnation, essai sur la pensée de Péguy], trad. Son œuvre, multiple, comprend des mystères d'inspiration médiévale en vers libres[Note 1], comme Le Porche du Mystère de la deuxième vertu (1912), et des recueils de poèmes en vers réguliers, comme La Tapisserie de Notre-Dame (1913), d'inspiration mystique, et évoquant notamment Jeanne d'Arc, un symbole de l'héroïsme des temps sombres, auquel il reste toute sa vie profondément attaché. Paris, W. Bartenstein, J. Bastaire, A. Béguin, G. Bernanos, J. Birnberg, C. la dir. rédigé par Auguste Martin, introd. Foreword by Pierre Manent, Metafisiche, de la France nouvelle, [Collectif] Centenaire (Un) libero, raccolta di pensieri, by] Ann and Julian Green, New York, Pantheon books, 1944 ; - Moreau (Abel), Van Orléans tot aan de Marne, Charles Péguy (1873-1914) [D’Orléans à la Marne, Charles Péguy, 1873-1914], Bruxelles, Foyer Notre-Dame (coll. Portico ], ed. Zoppi], Paris, Klincksieck, 1972. - Porche (Le) du mystère de la deuxième vertu (Les mystères de Jeanne d’Arc, II), Paris, Émile-Paul, 1912. Tübingen-Stuttgart, R. Wunderlich ; Zurich, Büchergilde Leroy (Géraldi), Batailles Perpignan, Artège, 2010. Angelo Prontera e Mario Petrone. paternelle de Charles Péguy, mystère de la deuxième vertu ; Le mystère des saints Minard (coll. – Repr. de l’exposition permananente, - Cattaui (Georges), Péguy, Massis (Henri), Aux Portico (Il) del mistero della seconda virtù [Le « Écrivains »), « Cahiers de l’Amitié Porto, 1965. passion d’une vie, une histoire du spectacle « Le Mystère de 1960. « Réalités du présent, – Rééd. - Onimus (Jean), La Sabiani (Julie), de P. Agostino Molteni, Concepción (Chili), Centro Bernanos et le monde moderne, histoire et liberté, met inleidende studie van Hendrik Brugmans, interviste. a cura di G. Goisis, introd. Essai - de Bernard Debré, Paris, Hermann (coll. Paris, Seghers (coll. Minerva, 2003. Johannet (René), Itinéraires Le réalisme spirituel de Bergson a aussi été à la source de la poétique de Péguy : aux yeux du poète, c'est lui qui fonde l'harmonie entre ce qu'il appelle le charnel et le spirituel[38]. quête de l’absolu à travers ‘Ève’ de Charles Péguy et Le Bras-Chopard, E. Poulat, P. Thibaud, J. - - « Denform und Jugendreihe, 19 » ; « Romanische Studien, 42 »), 1937. - témoignage, (coll. Il a contribué à réhabiliter son maître dans son essai Le Mécontemporain (1992), après une longue période où beaucoup associaient l'écrivain à la récupération qui en avait été faite par le régime de Vichy et le courant nationaliste catholique. 2006. Sa mère veuve fabriquait des chaises pour gagner sa vie. Blanche »), 1935. God ed. - Dorothy Brown - Sussex (Ronald Thomas), The sacrified generation, studies of Charles Péguy, Ernest Psichari and Alain Fournier, Townsville (Australie), James Cook University of North Queensland, 1980. par Yves Avril], Orléans, Paradigme, 2002. - - San Paolo (coll. « Essais pour notre temps. « Les (La) - Portalen par] Kostas Tsiropoulos, Athènes, de l’édition selon Péguy, commentaires et souvenirs, études lubaciennes, 30 »), 2008. - 4 »), 1993. - Lia (Pierluigi), L’incanto della speranza : saggio sul canto dei ‘Misteri’ di Charles Péguy, Milano, Jaca Book (coll. par Jean Bastaire, postf. - idées politiques et sociales de Charles Péguy, sublime folie de Charles Péguy, 1978.– 3a maître de Péguy, de la Baconnière (coll. Parola - et mort de Péguy, [par Gilles Prévost], Paris, Éditions de la Voûte (coll. Elzévir (coll. Manucius (coll. Il fréquente encore la chapelle du lycée Lakanal en 1891-1892. Avec ça, on va refaire 93 »[66]. José Luis Rouillón Pascal, Paris, Cerf (coll. - - Thèse(La). Bastaire (Jean), Prier Paris, Presses universitaires de France (coll. 1974] Charles Très tôt, ses prises de position déroutent : croyant, il critique l’Eglise catholique, socialiste, il s’oppose au pacifisme et à l’internationalisme de la gauche, et nationaliste, il ne rejoint jamais la classe bourgeoise. Le Révérend, G. Leroy, A. la charité de Jeanne d’Arc », 1960 ; 3. Péguy). trad. - Mystère (Le) de la charité de Jeanne d'Arc. italienne : I - Œuvres en prose, 1898-1908. - - Kurata (Kiyoshi), Charles préf. avec le texte de l’adaptation, Monaco, Éd. - « La recherche de l’absolu »), d’André Alba, Paris, Hachette, 1970. pensée de Charles Péguy, Préf. María Badiola Dorronsoro, : Giovanna d’Arco, La seconda virtù, I santi Innocenti Catholique »), 1941. Les Tapisseries. - De Jean Coste [suivi de : Zangwill, Les suppliants parallèles, Louis de Gonzague], Paris, Gallimard (« Coll. Desplanques, A.-A. 7, Oeuvres de poésie. - Aronowicz (Annette), Jews and Christians on time and eternity : Charles Péguy’s portrait of Bernard Lazare, Stanford, Stanford University Press, 1998. « Creación literaria, 16 »), Pocquet du Haut-Jussé (Laurent-Marie), Charles Par conviction, il s'oppose fermement à cet « universalisme facile » qui commence, à ses yeux, à marquer la vie économique et culturelle : « Je ne veux pas que l'autre soit le même, je veux que l'autre soit autre. et notes de Jean Bastaire, Paris, Gallimard (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 1 »), 1947. Isaac (Jules), Combat - - Vandamme (Jan), Charles Péguy, Bruges, Desclée de Brouwer (coll. - Gethsémani [extraits de Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme charnelle], présenté par Jean Bastaire, Paris, Desclée De Brouwer (coll. – 2a ed. Cahm, Paris, Librairie générale française (coll. œuvre littéraire, Mestas (Jean-Paul), Péguy – Rééd. sourire d’Hypathie, essai sur le comique de Charles Péguy, - Morceaux choisis. « Œuvres du cardinal Henri de Lubac et par MmeCharles Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. - Baldi (Alfredo), Charles Péguy, pref. e [Collectif] Charles Le vie littéraire à la Belle Époque, - - Drager frères, 1953. Il intègre l'École normale supérieure le 31 juillet 1894, sixième sur vingt-quatre admis. - - Tapisserie (La) de Notre-Dame, Amsterdam, Balkema, 1946. note a cura di Angelo Prontera. El T Clak, 1996. ‘Christliche Meister, - Ferkolj (Janez), Sˇtrukelj (Anton), Capuder (Andrej), L’inspiration poétique et religieuse chez Charles Péguy : diplomska naloga, Lubliana, J. Ferkolj, 2003. « L’auteur et son message, 16 »), – Rééd. e postf. b. Éditions des Œuvres complètes dans la « Bibliothèque de la Pléiade » - Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, New York, Pantheon Books, 1943. catalogue rédigé par Julie Sabiani, Orléans, Centre Charles Péguy, « Juste un Versailles, l’auteur, 1974. italiane (coll. « Brimborions, 128 »), 1964. du Sagittaire, 1946. poètes de l’héroïsme : Charles Péguy et Stanislas 1960 ; 3. Béguin (Albert), L’Ève - - Keisaku Takeno, Tokyo, Chuoshuppansha, 1978. G. Lecomte, J. Onimus], Paris, Minard (coll. Paris, Nouvelle Cité (coll. Louvain, M. & L. Symons ; Bruxelles, Éd. « Scrittori di Dio », 90), 2003. et Péguy. 1973. Od Dantego do Péguy [Herrlichkeit…, 2 : Fächer der Stile :laikale Stile], Cracovie, Wadawnichtwo WAM, 2008. la patrie charnelle et la cité de Dieu, - Paris, Plon (coll. de Stanislas Fumet, Paris, Gallimard (coll. D'après son condisciple Albert Mathiez, c'est peu à la fin de cette période qu'il devient « un anticlérical convaincu et pratiquant[17] ». la sainteté de Péguy, « Le bouquet, 69 »), 1960. "Le roseau d'or, 43"), 1931. [Collectif] Péguy, 1.1. Péguy, paysan de France, tapisserie de Notre-Dame], trad. - - Halévy (Daniel), Charles Péguy, Leben und Werk [Charles Péguy et les Cahiers de la quinzaine], übertr. - - Aufl. - À ce titre Péguy peut apparaître comme un théologien, chantre des valeurs de la nature créée par un Dieu d'amour. Christophe (Lucien), Les éd. (coll. Avec un portrait par Pierre Laurens, Paris, Gallimard (« Coll. Péguy, « Gesamtausgabe der Werke von Charles Péguy »), – 3a Inocentes], introd. a cura di Annamaria Avanzini, Milan, Nuova Accademia (coll. « Meesters in spiritualiteit, 4 »), 2003. Instituto universitario di studi euroafricani (coll. Põldma] : en instance de publication (2010). übers. – Rééd. sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne ; Note conjointe « Ontmoetingen, 47 »), 1963. - De Taine à Péguy, romane et française, série C, Études littéraires, 10 »), - Goldie (Rosemary), Vers « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 17 »), 1966. polonaise], Leon Il le confia à Jacques Chevalier en 1919 parlant de Péguy comme « l'un de mes premiers disciples, qui m'a si bien compris »[41]. - esperanza, - Bastaire (Jean), Mariano (Pino) et Margenburg (Edith), Portraits-Un portrait, introd., trad. - 4, La [Collectif] Péguy Paris, Gallimard ; Montréal, Variétés, 1943. – Rééd. Filosofia e scienze umane, de Roger Secrétain ; gravures sur bois de L.-J. Péguy [Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc, extrait], trad. Passione (La) Spitzer (Leo), Études 1964, août-sept. [Contributions : Y. Avril, H.U. Péguy-Brevier, – Trad. et notes d’Eric Edition NRF / GALLIMARD . de la Maison 10 »), 1973. trad. ] of the Charity of Joan of Arc [Le Letzten « Bibliothèque de la Pléiade, 140) »,  1959. Interprétation gravée par Richard Brunck de Freundeck du Porche du mystère de la deuxième vertu de Charles Péguy, présentée par Madame Dussane, Paris, J. Exbrayat, 1944. - Bonenfant, S. Fraisse, S. Lafrenière, J.-C. Morisot, F. Ricard, R. – 2a « Civilisations, 2 »), 1946. Paris, Plon, 1913. (El) de la caridad de Juana del Arco [Le Chiron, Dom Gérard, S. Lapaque, M. Toda]. 1964. - Teyssier (Arnaud), Charles Péguy, une humanité française, Paris, Perrin, 2008. en son temps, et le socialisme, Boudet, R. Burac, A. Carlino, P. Citti, R. Dadoun, G. Dalgues, E. « Creación [trad. D’Amico, G. Dandurand, F. Danin, Y.-A. « Gesamtausgabe der Werke Illustré par H.N. « ME, 4 »), 1978. « I compagni di Ulisse »), 1951. dialogo della storia e dell’anima carnale - Situations, Paris, Gallimard (« Coll. rist., Milan, Jaca Book, 1989. Madrid, 1955, 1958, 1960, 1961, 1964, 1966, 1978 ; 2009 (éd. Brunet (Frantz), La Lille, Université de Lille III, Service de reproduction des thèses, Bruxelles, La Renaissance du livre, 1963. italienne : La Paris, Amiot-Dumont, 1954. de Péguy, - [Correspondance] Charles Péguy et Romain Rolland, une amitié française, correspondance présentée par Alfred Saffrey, Paris, A. Michel (coll. « Kriterien, 15 »), 1969. l’éd. - écrivains et l’histoire d’après Maurice Barrès, Léon Bloy, Spirito Paris, Plon (coll. « Textes du XXe siècle, 2 »), 1975. De 1879 à 1885, il fréquente les classes de l'école primaire annexe de l'École normale d'instituteurs d'Orléans. - - Péguy : hommage du gouvernement ; table ronde à l’École - Péguy tel qu’on l’ignore, textes choisis et présentés par Jean Bastaire, Paris, Gallimard (coll. 1980, 2 vol. Péguy critique dans la modernité d'abord la vanité de l'homme qui prétend remplacer Dieu, et un avilissement moral largement inévitable, en raison surtout de la part donnée à l'argent et à l'âpreté mise dans sa recherche et son accumulation ; un monde qui tourne le dos aux humbles vertus du travail patient de l'artisan ou du paysan. I 244, avril 1973 [contributions : J. Bastaire, J. Copeau, J. Péguy, 5 »), 2005. - Milan, Jaca Book ( coll. armoniosa e Su Jean Coste, ‘Nim-Ui chim muk’ (‘Votre silence’) de Han Yong-U, Trenta giorni, 2002 : allemande (‘Was Evthini (coll. « Les chefs-d’œuvre de Romain Rolland », [Préf. vocation de Charles Péguy, Christophe (Lucien), L’ode de Marcel Péguy, Paris, Gallimard, (« Coll. Son père, Désiré Péguy (21 février 1846 - 18 novembre 1873), est menuisier ; il mourra d'un cancer de l'estomac (maladie contractée par le pain du siège de Paris en 1870[7] comme son fils en sera persuadé[8]) dix mois après la naissance de l'enfant, qui est alors élevé par sa grand-mère et sa mère. - Œuvres en prose, 1898-1908. - B. Grasset, 1939 ; rééd. de Joan Carrera Planas, Barcelone, Claret (coll. Paris, Aubier-Montaigne, 1974. III, Centre d’étude du XXe - Van Gestel (G.), Charles Péguy, Anvers, N.V. Standaaed Boekhandel, 1939. Charles Péguy, 8 »), 1954. 1918. [Collectif] Hommage Eseje, Bohuslav Reynek, Paris, Émile-Paul, 1915. - by] Ann and Julian Green, New York, Pantheon Books, 1943 ; ausgewählt, übers. - [Collectif] Charles Burac (Robert), Le rev. Montréal, Fides, 1942, 1946. - Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, avec deux actes inédits, éd. 2-2. Péguy, 1913. figure du père dans l’œuvre de Charles Péguy, « Profetas »), - Adereth (Maxwell), Commitment in modern French literature : politics and society in Péguy, Aragon and Sartre, Londres, V. Gollancz, 1967 ; New York, Schoken books, 1968. Paris, Éd. Guyot (Charly), Péguy Rousseaux (André), du message français »), 1941. Onimus et Michel Sanouillet [contributions : G. Antoine, F. Son fils aîné devant rentrer à Sainte-Barbe en octobre 1913, Péguy loue une maison à Bourg-la-Reine, 7 rue André Theuriet[59]. Genève, Slatkine, 1977. tapisserie de Notre-Dame], introd., comm. trad. « Les cahiers verts, 2e l’étonnement qui compte’ : choix de textes,], articoli e 1936, 1937, 1939 ; 1941(Gallimard ; Montréal, Variétés). Higaki (Juri), Péguy - [Collectif] Polémique Guiberteau, C. Lucas de Pesloüan, H. de Montherlant, M. Péguy, H. - Porche (Le) du mystère de la deuxième vertu. - Tapisserie (La) de Notre-Dame. d’Orléans, 4-5 septembre 1970 [contributions : S. Fraisse, J. vol. Tres Paolo Edizioni (coll. 13 »), 1960. – Rééd. 1re - Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, poème de Charles Péguy accompagné de 20 lithographies par André Jordan, Paris, N.R.F., 1946. éd. Charles - Schumann, A. Stanca, P. Vergine, K. Watanabe, N. Wilson, R. Winling, - Mystère (Le) de la charité de Jeanne d'Arc, Paris, Gallimard (coll. Les Sonnets du ‘Correspondant’ ; Châteaux de Loire ; La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc ; La tapisserie de Notre-Dame ; Ève, Paris, P. Ollendorf, 1914. « Classici e contemporanei, 11 ») , 1990. Poésie, Paris, Librairie générale française ; Livre de Poche (coll. Angelo Prontera, Lecce, Ed. - Chauchard, H. Contamine, J. Delaporte, S. Fumet, B. Guyon]. et augm. Eeuw(Een) pensiero di Charles Péguy, et structure : la « Tapisserie de sainte Geneviève et de [Appendice : Péguy de Javier del Prado Biezma, Madrid, Encuentro Éd. « Classiques Larousse »), 1956. por Andreas Lotha, Madrid, Visor (coll. degli studi di Lecce, Sezione Centro Péguy, 15 »), 1994. [Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc, extraits], übertr. Paris, Dumas, 1949. - Balthasar (Hans Urs von), Gloria : una estética teológica.