Ces deux avancées marquantes fixent définitivement l'architecture générale des amphithéâtres romains construits par la suite. Carcassone (anc. Les limites fonctionnelles de la vue humaine fixent les dimensions maximales des amphithéâtres : au-delà de 60 m, l'accomodation est moins rapide, occasionnant une fatigue oculaire. Narbonne (anc. J.-C., on trouve en Gaule des amphithéâtres totalement ou partiellement massifs construits bien après, comme ceux de Saintes (terminé vers 50)[AU 2] ou de Tours, dans la seconde moitié du Ier siècle, ce dernier étant même agrandi selon le même principe cent ans plus tard[10]. La présence de troupes romaines et leur savoir-faire en matière de construction a probablement aidé à l'édification de ces monuments. Apparu tardivement, l'amphithéâtre ne s'impose pas comme le seul cadre des chasses et des combats de gladiateurs. Ces spectacles sont d'abord des combats rituels en lien avec des cérémonies funéraires au IVe siècle. En effet, il s'agit d'un ancien amphithéâtre romain qui tire son nom du latin ‘arena’, et cette grande édifice publique est aménagée avec des gradins à étage afin que les spectateurs puissent prendre place. Amphithéâtre de Lusitanie. L'ellipse s'avère optimale pour permettre aux gladiateurs d'évoluer sans angle mort — les coins d'un carré ou d'un rectangle — et pour offrir au spectateur, où qu'il se trouve, une vision parfaite. Amphithéâtre romain des Trois Gaules Lyon, autrefois Lugdunum Capitale des Gaules, possède le plus ancien Amphithéâtre romain de la Gaule. Rodríguez López: Isabelle Béraud, Chérine Gébara, Lucien Rivet: Claude Domergues, J. M. Pailler, Pierre Sillières: F. Dubois, J. M. Pailler, Pierre Sillières: Liste de théâtres et amphithéâtres romains en Algérie, Plus d'informations sur l'amphithéâtre de Rodez, Europe's 2nd Biggest Roman Amphitheatre Uncovered, Les théâtres ruraux des Carnutes et des Sénons : leur implantation et leurs rapports avec la Civitas, Les théâtres et les amphithéâtres en Gaule, Escavações em Conímbriga vão pôr a descoberto anfiteatro romano único no país, Amphithéâtre de Carnuntum à Petronell (Autriche), Amphithéâtre de Serdica à Sofia (Bulgarie), https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Liste_d%27amphithéâtres_romains&oldid=175722604, Article contenant un appel à traduction en espagnol, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. The oldest Roman amphitheatre to have survived today, Pompeii arena was able to hold around 20,000 people and was the first ever stone construction of its kind. Pour le nombre de places assises, ils n'étaient dépassés que par les hippodromes. L'ellipse de l'arène est probablement née à Rome sur le forum trapézoïdal resserré entre les basiliques qui en délimitent les grands côtés, d'où elle a été adoptée dans le monde romain ; Pompéi a construit son amphithéâtre à ce moment précis. Le mot amphitheatrum signifie « théâtre tout autour ». Il peut également avoir une signification plus directe : l'amphithéâtre d'Arles a été construit grâce à des fonds de Caius Junius Priscus, ancien candidat au titre de duumvir juridicundo en accomplissement d'une promesse faite en cas d'élection[14]. Amphithéâtre massif et amphithéâtre à murs rayonnants, Les spectacles dans l'amphithéâtre romain, Les amphithéâtres gallo-romains : des monuments hybrides, Les amphithéâtres après la fin de l'Empire romain, Aux sources du savoir, un site de l'ERSAM, Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public, Revue archéologique du centre de la France, Les théâtres ruraux des Carnutes et des Sénons : leur implantation et leurs rapports avec la Civitas, Les théâtres et les amphithéâtres en Gaule, Les théâtres ruraux sacrés de la Gaule du, Montbouy et son sanctuaire de source (Loiret), Amphithéâtre de Carnuntum à Petronell (Autriche), Amphithéâtre de Serdica à Sofia (Bulgarie), Portail de l’architecture et de l’urbanisme, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Amphithéâtre_romain&oldid=176639960, Article avec une section vide ou incomplète, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, Portail:Architecture et urbanisme/Articles liés, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Survivance d'amphithéâtres romains à l'époque moderne. Ces dispositions s'accompagnent d'une partition physique de la cavea ; les gradins sont divisés horizontalement par des præcinctiones définissant des mæniana et verticalement par des escaliers rayonnants limitant des cunei[AU 5]. De tels combattants, représentés sur des tombes à Paestum, en Lucanie, sont semblables à des militaires équipés de manière identique, dans une sorte de démonstration sanglante de leur art. Les cérémonies funèbres ne sont plus que le prétexte au déroulement de spectacles qui vont bientôt s'en affranchir totalement. Le sous-sol de l'arène est donc creusé de galeries auxquelles sont reliées des cages pour les animaux, des carceres pour les gladiateurs, alors qu'un système de trappes et de monte-charges permet d'élever au niveau de l'arène tous les acteurs des spectacles ainsi que les éléments de décor. La chute de l'empire romain d'Occident en 476 semble sceller définitivement le sort des amphithéâtres qui pouvaient encore rester en service. Le forum romain accueille semble-t-il des constructions temporaires en bois (spectacula) où se déroulent les spectacles dès le milieu du IIIe siècle av. Dès le IVe siècle av. Après cette courte réutilisation, de nombreux amphithéâtres sont tombés en ruine et sont progressivement démantelés pour l'obtention de matériaux de construction, ou rasés pour faire de la place pour la construction de bâtiments plus récents, ou bien vandalisés[BG 11]. Des théâtres avaient déjà utilisé plus tôt cette architecture creuse, comme le théâtre de Teanum Sidicinum dès la fin du IIe siècle av. Le Monument Historique Vestiges de l'amphithéatre gallo-romain, référence PA00102788, est situé 123 Chemin de Rouquette 11100 Narbonne Un attique à pilastres corinthiens couronnait la construction. The remains of at least 230 Roman amphitheatres have been found widely scattered around the area of the Roman Empire. Une dizaine d'amphithéâtres sont recensés au Royaume-Uni, dont ceux de Chester en Angleterre et de Caerleon au Pays de Galles. Le premier amphithéâtre à Rome, construit en 29 av. Les gladiateurs évoluent sur un espace central recouvert de sable — en latin arena — pour éviter qu'ils ne glissent sur les dalles du forum. Ceci permet également d'avoir rapidement accès à une ressource et un savoir-faire locaux et d'assurer un rythme de construction et un délai de mise en service compatible avec la tenue de promesses électorales[AU 8]. Les nécessaires montages et démontages successifs participent certainement, peu à peu, au perfectionnement de l'édifice, définissant les dimensions et la forme de l'aire de combat compte tenu des limites topographiques, optimisant la disposition des gradins et des tribunes[G12 6]. S'ils ne survivent pas comme monuments de spectacle à la chute de l'Empire romain, certains d'entre eux sont réutilisés comme forteresses au Moyen Âge ; d'autres sont abandonnés et servent de carrière de pierre. Nombre d'arcades connu : 72 x 2 étages (144) ou 3 étages (216) . La dernière construction d'un amphithéâtre a lieu en 523 à Pavie sous Théodoric[BG 10]. Il semble que, région par région et au fur et à mesure de la diffusion géographique de ces monuments, les architectes cherchent, dans un premier temps et autant que possible, à profiter du relief naturel pour y adosser les amphithéâtres qu'ils se proposent de construire. Une spécificité des provinces occidentales les plus éloignées de Rome : Gaule Lyonnaise et Aquitaine en particulier, également en Belgique, est l'apparition d'édifices associant les caractéristiques des amphithéâtres et des théâtres. Amphithéâtre romain . Au plus près de l'arène prennent place la loge d'honneur et le podium réservés aux notables[G12 17]. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles L'adjonction d'une arène elliptique, s'accompagne de modifications de l'orchestra et la scène se voit notablement réduite[22]. Dans son dernier état, le sous-sol de l'arène était entièrement aménagé et relié par un corridor souterrain à la grande caserne de gladiateurs située à proximité de l'amphithéâtre. Ce sont des monuments maçonnés ; leur arène ellipsoïdale est entourée par une cavea adoptant la même forme où se placent les spectateurs sur des rangées superposées de gradins ; des sous-sols peuvent être aménagés sous cette arène pour y accueillir les machineries nécessaires à des spectacles de grande ampleur dépassant le simple cadre des combats de gladiateurs[G12 10]. À la différence des cirques et des théâtres, extrapolés des édifices homologues de la Grèce antique[1], les amphithéâtres sont des monuments nés dans le monde romain pour y accueillir des spectacles inventés par les Romains et pris en charge par l'évergétisme officiel. On les rencontre surtout en Gaule : parmi ceux-ci figurent les arènes de Lutèce, l'amphithéâtre de Grand et celui de Lillebonne. La diffusion du christianisme a également changé les habitudes de bienfaisance publique : auparavant un romain païen est considéré comme un homo civicus qui finance des représentations publiques en échange de l'obtention d'un statut et de l'obtention d'honneur, un chrétien lui se considère comme un homo interior qui cherche à obtenir une récompense divine dans les cieux et dirige ses efforts vers l'aumône et la charité plutôt que vers les spectacles publics et les jeux[BG 9]. D(e) S(ua). Des premiers amphithéâtres peu sont connus : que ce soit ceux d'Abella, Teanum et Cales datant de l'époque de Sylla, et ceux de Pouzzoles et de Telese Terme pour l'époque augustéenne. Les arènes d’Arles sont un amphithéâtre romain construit en 90 après JC, par les ordres de Tibère César Auguste, l’amphithéâtre était capable d’accueillir plus de 20000 spectateurs, et a été construit pour fournir des divertissements sous la forme de courses de chars et de sanglants corps à corps batailles. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres mots utiles En Maurétanie tingitane, l'amphithéâtre de Césarée de Maurétanie possède la plus grande arène du monde romain avec 4 082 m2 [25]. La nature, pleine ou creuse, des amphithéâtres, ne peut pas être un critère absolu de datation[AU 1]. Ces batailles navales sont bien sûr très prisées par le public, car plutôt rares. Un nombre important d'arènes modestes ont été construits dans la province d'Afrique[BG 6], avec le soutien de l'armée romaine et de son expertise dans l'architecture[BG 7]. Sous le sol connu, ils ont découvert une fosse, longue de 25 mètres, large de trois et profonde de 1,5 mètre. Après l'introduction des venationes mettant en scène des animaux parfois sauvages, il importe d'assurer la protection des spectateurs, au moyen d'un mur podium d'une hauteur souvent supérieure à 1,50 m. Ce mur est souvent percé de portes ou grilles donnant accès à des loges abritant les animaux. La veille des combats était organisée la cena libera, un grand banquet gratuit qui pouvait être partagé avec des spectateurs qui voulaient voir la valeur des combattants. À son apogée, il était possible de rassembler ici 21 000 personnes réparties sur 34 marches.Aujourd'hui, ils ne conviennent pas à beaucoup, mais ils sont toujours utilisés. Un premier type d’amphithéâtres est qualifié de plein ou massif comme à Samarobriva (Amiens, France), Octodurus (Martigny, Suisse), Emerita Augusta (Merida, Espagne) ou Syracusae (Syracuse, Italie)[G12 12] ; dans ces constructions, la cavea n’est pas portée par des murs rayonnants et des voûtes, mais par un remblai qui descend en pente de l’extérieur de l’amphithéâtre vers l’arène ; ce remblai peut être constitué en partie par les terres d’excavation de l’arène à l’intérieur d'une petite colline au sommet de laquelle l'amphithéâtre est construit ; c'est le cas à Tours (Caesarodunum)[8]. Sa cavea et son arène, par contre, adoptent, de manière inédite pour un monument en dur, la forme ellipsoïdale. Cet amphithéâtre romain a été classé monument historique en 1840 à l’initiative de l’écrivain Prosper Mérimé et en 1981, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. De nombreux amphithéâtres romains sont parvenus jusqu'à nous, plus ou moins bien conservés. C'est la première fois que des combats d'animaux se déroulent hors des cirques. La première est la fin progressive des combats de gladiateurs, qui commencent à disparaître de la vie publique au cours du IIIe siècle, en raison des crises économiques, de la désapprobation philosophique et de l'opposition de la nouvelle religion de plus en plus prédominante qu'est le christianisme, dont les partisans considèrent ces jeux comme une abomination et un gaspillage d'argent[BG 8]. Le second amphithéâtre de Metz, édifice à caractère mixte, paraît remonter à la fin du IIIe siècle ou au début du IVe siècle[AU 9]. Peu à peu, les spectacles s'affranchissent de ces rites, se complexifient et se codifient en même temps que le lieu où ils se déroulent s'organise en une aire d'affrontement entourée par un espace où les spectateurs peuvent jouir du spectacle dans d'excellentes conditions. J.-C. - 37 000 spectateurs Structure creuse. L'avènement du Bas Empire marque souvent une cassure dans l'utilisation des amphithéâtres romains. J.-C. et détruit dans grand incendie de Rome en 64, sous Néron. P. E. Randall, Portsmouth 2002. Avec l'extension de l'empire, la plupart des amphithéâtres reste concentré dans la partie Ouest, c'est-à-dire celle de langue latine, alors que dans la partie Est, les spectacles sont souvent mis en scène dans d'autres lieux tels que les théâtres ou les stades[BG 6]. J.-C. 2.2. Les vestiges de cet ancien bâtiment ont survécu à l’usure du temps après avoir été enterrés pendant plus de 5 siècles. Si la façade est composée d'un appareil plus commun, seules les portes font l'objet d'une décoration spéciale, selon les techniques et les matériaux disponibles localement. Fin du 2e s. av. Les gladiateurs représentent des types bien définis de combattants facilement reconnaissables du public par leur armement, leurs vêtements, mais aussi par les postures adoptées au cours du combat. Cet évergétisme peut se manifester comme une contribution au financement global de l'édifice (Périgueux) ou par une participation, partielle ou totale, à la construction de l'un de ses éléments (podium à Lyon, podium, portes et statues en argent à Arles)[AU 7]. Pourtant, parfois, les amphithéâtres sont remis en service pour y accueillir des jeux ; c'est le cas des arènes de Lutèce à l'instigation de Chilpéric[AU 15]. Le dernier niveau de la façade comporte souvent des trous destinés à l'encastrement des mâts qui soutiennent le velum, grande voile tendue au-dessus de l'amphithéâtre et permettant de l'ombrer tout ou partiellement[12]. Le texte du bloc de dédicace de l'amphithéâtre des Trois Gaules : Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les combats ne sont plus des rites funéraires. Comme beaucoup d’amphithéâtres de l’Empire Romain, celui de Saintes a été implanté à la périphérie de la ville antique dans un site choisi et aménagé : le « Vallon des Arènes ». J.-C., présentant deux côtés rectilignes reliés par deux demi-cercles comme les premiers édifices temporaires romains. Une galerie de circulation annulaire — il y en a deux au Colisée et à l'amphithéâtre de Capoue — permet aux spectateurs de gagner les vomitoires et escaliers accédant à l'arène. Quelques années plus tard, sur le forum de Rome, Jules César fait construire vers 46 av. L'exemplaire le plus grand et le plus élaboré de ces édifices à substructions artificielles est le Colisée. Ancien quartier de potiers . Il a été construit entre la fin du premier et le début du IIe siècle après J.-C. C’est le deuxième plus grand de ce genre, après le Colisée de Rome. La façade de l'amphithéâtre de Pula, qui a résisté au temps, témoigne peut-être de la reprise totale et de l'agrandissement d'un ancien édifice d'époque augustéenne[G12 20]. Lyon, autrefois Lugdunum Capitale des Gaules, possède le plus ancien Amphithéâtre romain de la Gaule. Au fond, un quadrillage, les possibles marques de grosses poutres posées à plat et, sur les côtés, des trous carrés, les probables cavités creusées pour tenir de grands poteaux de bois. Elle servait aussi comme lieu pour la chasse aux fauves, ou plus rarement pour les batailles navales. Une fois dissociés du caractère rituel qu'ils avaient à l'origine, les combats qui se déroulent dans les amphithéâtres deviennent des spectacles païens incompatibles avec le caractère sacré du pomerium urbain ; les amphithéâtres ne peuvent donc être construits à l'intérieur de ce périmètre[11]. Cette distance maximale séparant le spectateur du spectacle est approchée mais respectée au Colisée, qui, selon ce critère, serait donc le plus grand amphithéâtre qu'il ait été possible de construire[G12 15]. Construit au Ier siècle, ce monument fut un lieu festif durant toute l’époque gallo-romaine. La dernière modification de cette page a été faite le 19 octobre 2020 à 16:48. La province d'Afrique, ou Afrique proconsulaire, était composée de la Tunisie et, de part et d'autre, d'une partie de l'Algérie et de la Libye. En Gaule, il fut concurrencé par des monuments combinant une arène à une cavea incomplète. C'est ainsi que la cavea de l'amphithéâtre de Toulouse, initialement construite en bois, bénéficie dans un second temps de structures porteuses maçonnées[AU 11]. À Capoue, une voie relie directement le grand axe de l'amphithéâtre à la via Appia ; à Tours, c'est le petit axe qui se trouve dans le prolongement du decumanus maximus. La cavea, quant à elle, prend une forme d'arc outrepassé et dépasse le demi-cercle[22]. Dans cette même ville, un espace de circulation dont l'utilisation est attestée est aménagé en périphérie de l'amphithéâtre. Le patrimoine culturel de Malaga est beaucoup plus riche et … Un détachement de marins de la flotte était affecté au maniement des cordages de cette immense voilure. La dédicace de l'amphithéâtre datant de 70 av. Les solutions pour ANCIEN AMPHITHEATRE ROMAIN de mots fléchés et mots croisés. Un amphithéâtre romain est un vaste édifice public de forme elliptique, à gradins étagés, organisé autour d'une arène où étaient donnés des spectacles de gladiateurs (munus gladiatorium), de chasses aux fauves (venationes), ou très exceptionnellement de batailles navales (naumachies). Le chantier fut achevé sous Domitien après plus de douze années de travaux. La cavea construite sur l'amphithéâtre de Lucques. One of the best known ancient sites in the world, Pompeii itself was famously destroyed by the eruption of the volcano Mount Vesuvius in 79 AD. The only other ancient Roman amphitheater that has any remains to speak of is the Amphitheatrum Castrense, and that is only because portions of its structure were commandeered to help build the Aurelian walls - fortifications formed so rapidly to protect against the threat of barbarian hordes that they consisted largely of preexisting buildings. L’amphithéâtre de Pompéi est le plus ancien amphithéâtre Romain connu à ce jour, il a été construit vers 70 avant J-C sous la République romaine. P(ecunia).FECERVNT. De cet édifice il ne reste que quelques vestiges. Raymond G. Chase: Ancient Hellenistic and Roman amphitheatres, stadiums, and theatres: the way they look now. L'hybridisation théâtre – amphithéâtre semble être un indice de moindre acculturation romaine des peuples qui les ont édifiés [21],[22]. L’ amphithéâtre Campano ou Capuano, est un amphithéâtre romain antique, situé sur la commune de Santa Maria Capua Vetere. Clément Ier rapporte quant à lui que des chrétiennes avaient subi le sort de Dircé[17]. Ces sous-sols aménagés sont attestés dans de nombreux amphithéâtre en Italie, mais également dans les provinces romaines comme à Arles ou Nîmes (France), Mérida (Espagne), Leptis Magna (Libye) ou El Jem (Tunisie) et peut-être Pula (Croatie). Les fonds pour la construction proviennent de bienfaiteurs privés, du gouvernement local de la colonie ou de capitaux provinciaux.